Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je fais régulièrement des soupes à base de crevettes, soit avec du bouillon, soit avec du lait de coco, mais je pense moins souvent à utiliser du crabe.

 

Après avoir goûté quelques pinces de crabe décortiquées, commercialisées sous vide par Bord Bia et cuisinées par l'adorable Donal Skehan au salon du blog culinaire de Soissons, quelques pinces (cuites mais fraîches) sur l'étal de mon poissonnier m'ont fait envie.

Le poissonnier a bien essayé de me vendre un tourteau en me disant qu'il serait meilleur mais, même si j'avais, malgré mon rhume eu l'héroïsme de me rendre au marché, il ne fallait pas, en plus, me demander de décortiquer un tourteau. 

Les pinces ont donc atterri dans mon panier et leur chair a agrémenté une soupe dans une version qui nous a bien réconforté car le soir en ce moment, il ne fait pas vraiment chaud.

J'avoue que la chair de crabe cette fois-ci n'était pas extraordinairement goûteuse et que cela aurait sans doute été meilleur avec du tourteau mais,  je n'avais vraiment pas le courage de décortiquer un crustacé samedi!

Pour ce qui est du bouillon, là aussi, mon manque de tonus a parlé et j'ai utilisé un bouillon Ariaké.

J'aime beaucoup ces sachets de bouillons qu'on fait infuser comme du thé sont délicieux et j'ai profité de mon dernier séjour à Paris pour me ravitailler à Monop (qui n'existe malheureusement pas à Bourges) dans toutes les saveurs existantes: boeuf, volaille, légume ou coquillages.

Ces bouillons sont une belle alternative au bouillon maison et sont une bonne aide culinaire.

Prise sur un site anglais ou américain (je ne sais plus), revisitée à ma façon, cette soupe est délicieuse et je la referai volontiers quand j'aurai le courage de cuire et de décortiquer un tourteau moi-même, comme une grande.

 

SOUPE CREMEUSE AU CRABE ET AU PIMENT D'ESPELETTE

 

CRABE-copie-1.jpg

 

Facile
Préparation: 15 mn
Cuisson:environ 20 mn

 

Pour 4 personnes: 
Le crabe:
4 pinces de crabes
1 échalote
Pour la soupe:
75 cl de bouillon de légumes ou de coquillages
1 gros oignon 
2 gousses d'ail blanchies  3 fois 
2 carottes

le même poids de céleri rave
1 blanc de poireau
3 c.à soupe de crème liquide
1 c.à café bombée de farine de riz ou de fécule de pommes de terre

 

2 noisettes de beurre
un peu d'huile d'olive
piment d'Espelette
sel


Décortiquer les pinces de crabes en émiettant la chair et réserver.

La soupe:

Parer, éplucher et émincer  l'oignon.

Laver et éplucher carottes et céleri, les tailler en bâtonnets ou en dés.
Laver et émincer le blanc de poireau.

Faire bouillir l'eau et faire  infuser le sachet de bouillon ou chauffer le bouillon maison.

Dans une noisette de beurre et l'huile pas trop chauds, faire fondre l'oignon sans coloration. Lorsqu'il est transparent, ajouter les carottes et le céleri, le faire revenir une minute avec l'oignon, ajouter le preau émincé et les gousses d'ail blanchies.

Couvrir avec le bouillon et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser cuire 20 à 25 minutes.

Diluer la farine de riz (ou le fécule) dans la crème froide et l'ajouter à la soupe. Donner un autre bouillon.

Mixer pour avoir un velouté très lisse et ajuster l'assaisonnement.

Le crabe:

Faire fondre l'échalote dans le beurre restant, ajouter la chair de crabe et la tiédir en remuant pendant une minute.

 

Dressage:
Répartir la soupe dans les 4 assiettes et dresser la chair de crabe en "tas" au milieu.

Saupoudrer généreusement de piment d'Espelette.

Déguster bien chaud avec du pain de campagne grillé éventuellement.

 

J'avoue que les températures de ces jours-ci ne me poussent pas à tester des petites choses raffinées pour Noël, je vous invite donc vivement à regarder mon index des recettes salées, il y a déjà de quoi faire avec l'apéritif et les recettes des fêtes!    

Soupe