Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ben non, je ne me referai pas.

Trop tard,  il est trop trop tard désormais comme le dit Aznavour dans une chanson.

Je ne me changerai pas et  si, comme tout le monde, j'aime les pommes de terre et les pâtes, le riz reste quand même une des choses que je préfère.

Je le décline de mille manières, en salé et en sucré, et pour être tout à fait honnête c'est surtout avec des légumes ou des fruits que je l'apprécie pleinement.

Le riz blanc en accompagnement, qu'il soit basmati ou thaï (je ne cite que ceux-là, mais il existe plus de 2000 variétés et je n'en connais que quelques unes) n'est pas celui qui a ma préférence.

Je préfère le riz italien.

Arborio, carnaroli, vialone nanno... il suffit que je prononce leurs noms pour que je m'imagine devant mon assiette.

 

Je sais, je suis gourmande (incurablement), là aussi, il est trop tard, je ne me referai pas!

 

Alors bien que je vous ai déjà proposé un riz au lait la semaine dernière, je récidive grâce ou à cause de petites poires achetées samedi matin au marché.

Elles étaient toutes petites mes poires, on aurait presque dit des fruits pour une dînette d'enfant.

 

Il y a longtemps que je n'avais pas fait de poires au vin mais  Chef Damien nous en avait préparé une immense cocotte avec du riz au lait, le soir de  l'atelier charcuterie et depuis j'avais envie d'en refaire.

 

RIZ AU LAIT DE COCO ET POIRES AU VIN ÉPICÉ

 

RIZ-POIRE-OB.jpg

 

Facile

Préparation: 10 mn

Cuisson: 1 heure

 

Pour 4 personnes:

Pour les poires (à cuire la veille si possible);

1 ou 2 poires par personne selon la taille

75 cl de vin rouge

35 g de sucre

Les zestes d'1/2 citron

1 gousse de vanille

2 clous de girofle

1 bâton de cannelle

Pour le riz:

150 g de riz arborio
1/2 l de lait

30 cl de lait de coco
60 g de sucre en poudre
1  citron vert

 

quelques pistaches concassées

 

Les poires au vin:

Porter le vin à ébullition et le flamber. Ajouter  toutes les épices, les zestes et le sucre. Laisser bouillonner quelques minutes.

Pendant ce temps, peler les poires en laissant la queue.

Mettre les fruits dans le vin et laisser cuire à petit feu jusqu'à ce qu'ils soient tendres à coeur. Laisser refroidir dans le vin avant de réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Le riz:

Faire bouillir le lait avec les zestes de citron vert (prélevés sur le citron lavé et séché), verser le riz en pluie.
Lorsque l'ébullition reprend, baisser le feu et poursuivre la cuisson à feu très doux en remuant de temps en temps.
Au bout de 10 minutes, ajouter le lait de coco, continuer la cuisson à feu doux en mélangeant de temps à autre.
Au bout de 25 minutes ou un peu plus (il ne reste pas de liquide et le riz est tendre), ajouter le sucre. Remuer jusqu'à ce qu'il soit complètement dissous, ôter les zestes de citron et laisser refroidir.  


Dressage:

Servir le riz dans des coupelles ou des assiettes creuses en formant un petit dôme. Creuser le centre du dôme et enfoncer une poire entière dans la cavité.

Saupoudrer avec les pistaches concassées et arroser avec le vin épicé.

Si il y a deux poires par personnes, servir les fruits supplémentaires dans un compotier.

 

Voilà , je vais essayer de ne pas resservir du riz dans les jours qui viennent... à moins que vous ne m'en réclamiez car de toute façon, je vous l'ai dit au début de ce billet, je ne me referai pas, il est trop tard.

Bonne journée.

Dessert