Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En rentrant de Reims l'autre semaine, avant de participer à l'atelier Comté, j'ai cuisiné dans un autre atelier.

Cet atelier, c'est la Fraîch'attitude.

 

Je n'avais jamais eu l'occasion de m'y rendre et j'ai bien aimé cet endroit. Coloré et chaleureux, une sorte de ruche sympathique où j'ai retrouvé plein de têtes connues... Philo et Minouchka par exemple.
Pour ma part, j'ai cuisiné en duo avec  Sandra que je n'avais pas quittée depuis le dimanche à notre arrivée à Reims.

A la Fraîch' attitude, nous avons cuisiné avec un panier surprise.

 

Le panier surprise est un exercice que j'aime beaucoup. Avoir la "contrainte" de certains ingrédients ou un thème prédéfini permet de mettre ses neurones en action tout en s'amusant.

Le fil conducteur du jour (enfin du soir plutôt) était l'endive et nous avons dû, Sandra et moi, revisiter la salade d'endives au roquefort.

Et c'est ce que nous avons fait d'une façon un peu ludique: sur un lit d'oignons rouges caramélisés, des endives émincées très finement et des bâtonnets de pommes rouges ont été arrosées de jus de pamplemousse.

Pour compléter, cette salade crue-cuite, nous avons préparé un espuma chaud au roquefort. C'était tout simple et tout bon.

Après avoir beaucoup ri, beaucoup bavardé en dégustant des brochettes yakitori de porc au chutney endive-ananas mais aussi des financiers mandarine-endives ainsi qu'un crumble délicieux mais j'ai oublié de quoi il était fait... je suis repartie, comme tout le monde, chargée d'endives de toutes sortes.

Commercialisées par la Perle du nord, il y a des endives pour toutes les circonstances. Conditionnées en sachet pas trop gros, elles se prêtent à toutes nos envies: apéritif, entrée, plat, dessert (mais oui) et bien sûr soupe ou velouté comme aujourd'hui.

En vous proposant ce velouté, je me sens un peu comme les magasins qui vous vendent les fournitures scolaires fin juin alors que l'école n'est pas finie, ou les maillots de bain quand on est au coeur de l'hiver.

mais tant pis, c'était bon et il faut bien considérer qu'au lendemain de Noël et avant le Réveillon de fin d'année on peut aussi avoir envie de faire plus léger.

 

VELOUTE D'ENDIVES, RACINES DE PERSIL, POMMES FRUITS A LA MOUTARDE

 

SOUPE-D-ENDIVES-2-jpg

 

Facile

Préparation: 10 mn

Cuisson: 20 mn

 

Pour 6 personnes:

5 à 6 endives de taille moyenne
4 racine de persil (à défaut, un panais)

4 échalotes

1 grosse pomme de terre
1/2 pomme fruit (reine des reinettes, rubinette ou Royal gala)
3 c.à soupe de crème fraîche liquide

3 c.à soupe de moutarde (2+1)

1 l de bouillon de légumes ou de volaille


1 c.à café de beurre
sel et poivre du moulin

 

80 g de comté pour faire des tuilles

 

Laver et parer les endives.

Eplucher les racines de persil, la pomme de terre, la demi pomme et peler les échalotes.

Emincer les échalotes et les faire fondre sans coloration  dans le beurre pas trop chaud.Ajouter les 2 cuillerées de moutarde, cuire une minute avant de mettre les légumes coupés en rondelles ou en gros dés.

Couvrir avec le bouillon et porter à ébullition.

Baisser le feu, et laisser bouillonner pendant une vingtaine de minutes.

Mixer pour obtenir un velouté très lisse. Faire réduire un peu si il est trop liquide.Ajuster l'assaisonnement.

Pendant la cuisson du velouté,faire chuaffer la moutarde à feu doux pendant une minute, la couvrir de crème et laisser bouillonner une minute de plus. Ajuster l'assaisonnement en sel si nécessaire.

Préparer les tuiles comme en remplaçant le salers de ma recette par du comté qui se marie très bien au velouté fruité..

 

Dressage:

Verser dans des assiettes à potage ou des coupelles et arroser d'un peu de crème moutardée.

Accompagner d'une tuile.

 

La pomme équilibre à merveille le goût de l'endive en lui apportant de la fraîchuer.

 

 

 

 

 

Soupe