Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques jours, mon ami Philou et moi avons passé quelques bons moments ensemble.

 

Vivant l'un à Liège (lui) et l'autre (moi) à Paris, nous communiquons souvent mais ne nous rencontrons que rarement.

Et voilà que dans la suite de notre voyage en Irlande, nous nous sommes vus 3 fois dans 3 pays différents en l'espace d'une semaine! Qui dit mieux?

 

Tout d'abord, nous nous sommes donc retrouvés à Dublin avec plein d'autres blogueurs(euses)pour 3 belles journées grâce à BordBia et l'office du tourisme irlandais.

Nous avons enchaîné 2 jours après notre retour d'Irlande par un intermède parisien suivi d'un atelier, puis ayant chacun regagné nos pénates, pour conclure, monsieur mamina et moi avons rejoint Liège pour un super week-end belge.

 

Mais, avant de passer à la recette du jour, revenons donc à nos "retrouvailles" parisiennes...

Que font deux blogueurs culinaires quand ils  se retrouvent à Paris?

Ils vont traîner leurs guêtres dans les lieux chauds de la capitale... non, pas à Pigalle bien sûr, mais plutôt du côté de la rue Montmartre où les maisons Mora ou Simon se disputent les tentations qu'elles nous proposent.

Mais nous avons été stoïques et résistants,

Nos cartes bleues n'ont même pas flambé, Philou a résisté des 4 pieds devant une somptueuse assiette et nous sommes ressortis du magasin fiers d'avoir été si raisonnables.

 

Nos pas nous ont alors portés vers la rue Tiquetonne et nous avons snobé G.Detou pour tomber quelques mètres plus loin devant une vitrine d'objets futiles chez Pylones... râpe à fromage, essoreuse à salade, bouilloire, coquetiers etc.

Nous sommes repartis chacun avec deux coquetiers aussi inutiles qu'onéreux mais très sympa et  nous nous sommes promis de poster chacun une recette servie dedans  le même jour.

Ce jour est arrivé, les coquetiers, chez Philou et chez moi, c'est maintenant!

 

Je suis impatiente de voir ce qu'il a fait... moi, j'ai fait du frais, du classique, à la fois sucré et acidulé... joli et bon à la fois.

 

Pour cette recette vous aurez besoin de 4 coquilles d'oeufs vidées et lavées, je vous fais confiance, vous saurez trouver une utilisation à vos oeufs.

Il faut aussi un peu de sorbet framboises maison ou non... c'est selon le temps dont vous disposez. je vous signale que les framboises de chez Picard (entières ou même surtout les brisures) marchent très bien pour les sorbets.

 

COQUETIER GLACÉ À LA FRAMBOISE, ESPUMA DE CHOCOLAT BLANC

 

COQUETIERS-PYLONES.jpg

 

Facile

Préparation : 10 mn (si le sorbet est tout prêt)

Cuisson : 5 mn

 

Pour 4 coquetiers :

4 coquilles d'oeufs vides

8 c.à soupe de sorbet framboise

Pour l'espuma :

50 g de chocolat blanc râpé ou en pépites

50 g de crème liquide entière

50 cl de lait


L'espuma :

  • Porter le lait et la crème à ébullition. Hors du feu, incorporer le chocolat blanc. Laisser reposer une minute et fouetter jusqu'à ce que le chocolat soit complètement fondu. Laisser tiédir.
  • Filtrer et verser dans un siphon, gazer une fois, secouer vigoureusement plusieurs fois et réserver en position couchée au réfrigérateur.

Finition :

  • Les coquilles étant lavées et séchées, les remplir de sorbet framboises. Les réserver au congélateur et les sortir 10 à 15 minutes avant la dégustation.
  • Au moment, secouer à nouveau le siphon et garnir généreusement les coquetiers avec l'espuma de chocolat blanc.
  • Parsemer de grains (drupes?) de framboises surgelés.

Étant encore un peu "pigeon voyageur" cette semaine, je n'ai fait que des choses trèèèès simples, ce mini dessert en est un exemple.

Mon sorbet venait de chez Picard (Théron) mais le plus souvent je le fais moi-même.

 

Allez, maintenant, faites comme moi, courez chez mon ami...je suis certaine qu'il aura été plus déjanté que moi... suis trop sage!

Dessert