Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Certaines semaines apportent leur lot d'évènements.

Le plus notable et plus triste cette semaine a été la disparition de Micky, figure incontournable de la blogosphère qui avant de nous quitter définitivement s'était éloignée pour cause de maladie.

 

Et puis, il y a la vie qui continue.

Comme on dit au cirque: "the show must go on"... et c'est tout à fait ça.

 

Jeudi, malgré les grèves, j'ai pu prendre le train pour aller (et chose non négligeable, revenir aussi!) à un déjeuner-atelier autour du Morbier au  Cookcooning de Stéphanie.

 

MORBIER

 

 

On attendait un chef de Besançon, son train a été annulé, c'est Stéphanie qui a assuré de main de maître de chef!

 

En présence d'Eric Lefebvre, Meilleur Ouvrier de France (fromager rue de Charenton dans le 12ème à Paris) intarissable sur le Morbier, nous avons papoté, cuisiné, pleuré en éminçant des échalotes et dégusté, entre autres, des coquilles Saint-Jacques d'une qualité extraordinaire avec du morbier fondu dans une feuille de brick.

 

MORBIER 5

 

 

CSJ MORBIER

 

Moi qui en principe ne mets pas de fromage avec les produits de la mer, j'ai trouvé cet accord remarquable et je me sens prête à retourner ma veste!

 

Si je suis quasi incollable maintenant sur la fabrication du morbier, j'ai aussi appris plein de choses à la dégustation car nous en avons goûté d'âges différents.

Les meules allaient de 1 à 5 mois et je sais maintenant que le nombre de mois d'affinage n'est pas tout.

La qualité de l'herbe broutée est aussi très importante: fraîche au printemps, plus sèche en été et à nouveau verte en septembre.

Cela change le goût du fromage.

 

Merci à Marjorie et à toute l'équipe pour cet atelier morbier, très morbier même.

 

Je vous proposerai une recette avec du morbier dans quelques jours mais ça ne sera pas avec des Saint-Jacques... je suis allée un peu trop tard au marché hier, il n'y en avait plus, alors, je garde le suspens!

 

Sinon, donc, cette semaine a été émaillée de jeux que je vous ai proposés. La mode est aux jeux, mais sachez bien que je ne vous propose de jouer qu'avec des produits auxquels je crois!

 

N'oubliez donc pas, qu'en jouant ou en votant, ici et , vous pouvez gagner des choses bien sympathiques et me faire gagner aussi!

 

Pour continuer sur ce retour hebdomadaire je dois vous avouer que bien que je me promène régulièrement chez vous, je ne laisse pas trop de commentaires  par manque de temps.

Je ne vous fais non plus pas trop part de mes découvertes et pourtant il y a quelques nouveaux noms apparus dans mes favoris.

 

Pour tous ceux qui cherchent du bio, du végé etc, allez rendre visite à la belle fille de ma meilleure amie... elle débute, c'est tout neuf, c'est tout bio, elle s'appelle BiÔna  et vous promet un ciel vert !!!

Il y a aussi Adèle de Adélices qui a changé de casquette et nous propose un nouveau blog où elle nous fait part de ses recettes mais pas que: puisqu'il y a aussi ses lectures, ses adresses, ses découvertes et c'est at "Gossip in Paris".

Pour continuer, si vous ne connaissez pas  Griottes, allez y faire un tour, c'est joli, c'est frais, les photos sont splendides, vous ne serez pas déçu(es).

Et enfin, je vais vous proposer le blog d'un homme, ce n'est pas si fréquent. Denis Hervier est journaliste à France bleu Berry, chroniqueur gastronomique, auteur de livres sur le vin ou les huiles .

C'est un blog masculin avec un ton bien à lui, le même que quand il parle à la radio, c'est très sympa aussi les blogs masculins (ne soyons pas sexistes), et ça s'appelle "Lettres de goûts".

 

Voilà pour un petit retour sur ma semaine... je vous raconterai ou pas la prochaine!

 

En attendant la recette au morbier cette semaine, régalez-vous avec ces petits sablés.

Bavardages