Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques mois un de mes lecteurs (Jean-Charles, souvent cité ici) m'a envoyé une recette de tuiles ou de sablés, je ne sais même plus au morbier... je les ai testées et lamentablement râtées!
Je l'avais appelé au secours, mais il n'avait pas pu m'aider. J'ai donc rangé cette recette dans un coin de mon ordinateur et je ne sais pas où elle est passée.

Mon morbier à l'époque était bien tendre, l'appareil s'était bêtement répandu sur la plaque de cuisson!
Et puis, volà qu'hier en rangeant mon frigo, je retrouve un morceau de ce même fromage acheté il y a une qunzaine de jours. Acheté et totalement oublié. Il a séché et du coup j'ai envie de refaire la recette de Jean-Charles que je ne retrouve pas!
Qu'à cela ne tienne, comme il y a longtemps que je n'ai pas fait de sablés pour l'apéritif, je me lance (sans filet !!!) dans un sablé salé à ma façon avec une envie de noisettes dans la pâte pour accompagner la saveur douce et fruitée de ce fromage de Franche Comté.
Pour changer un peu des sablés ronds, j'ai fait un lingot avec ma pâte, c'est une forme que j'aime bien en ce moment, et j'ai donc obtenu des biscuits rectangulaires... ça change un peu!

SABLES AU MORBIER ET AUX NOISETTES



Facile
Préparation: quelques minutes 2 heures avant si possible
Cuisson: 10 mn

Pour une bonne vingtaine de sablés:
160 g de farine
40 g de noisettes grossièrement concassées
100 g de beurre pas trop dur
120 g de morbier assez sec râpé
1 jaune d'œuf
Une pincée de sel
Au robot  si possible, ou du bout des doigts, mélanger d'abord  tous les ingrédients secs avec le fromage. Ajouter le beurre coupé en petits morceaux, le jaune d'œuf et le sel. Travailler rapidement.
La pâte obtenue est sableuse mais souple, sinon, rajouter un goutte d'eau. Avec les mains, façonner un lingot ou un boudin  et le laisser au frais au minimum 1 heure (la veille éventuellement).
Découper en tranches  de 5 à 6 mm dépaisseur.
Préchauffer le four à 220°.
Enfourner jusqu'à ce que les sablés soient dorés et assez clairs.



Bien que très sablés, ces gâteaux ne sont pas trop friables. Ils se dégustent sans faim surtout si vous les accompagnez d'une tartinade verte toute simple à la mâche et aux noisettes dont je vous donnerai sans doute la recette un jour...

Imprimer la recette

Avec des pistaches mais plus italiens, il y a eu ces sablés-là. Et pour changer des bouchées en forme de cannelés très italiennes aussi..



Apéritif