Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fête de Soissons est finie mais c'est toujours la fête dans nos têtes et je me demande si ça ne va pas durer jusqu'à l'année prochaine!
Avoir vu tant de belles choses cuisinées ne peut que nous rappeler que dans un mois, c'est une autre fête qui arrive: Noël!
Noël, dans mon esprit, c'est la fête des enfants.

Ma mère qui vit toujours à presque 98 ans nous racontait souvent qu'elle recevait  une orange en cadeau. Ce fruit exotique qui est devenu si banal pour nous était vraiment synonyme  de Noël pour les enfants de l'époque... j'imagine la tête de mes petits enfants si le Père Noël leur offrait une orange!

Mais, ceci dit, pourquoi ne pas utiliser cette orange de Noël à toutes les sauces comme je vous l'ai demandé pour le jeu du "Sucré s'invite chez le salé"?



J'ai donc pensé à une recette très festive et pourtant toute simple, aux goûts qui se fondent les uns avec les autres en se complétant. 
A part le gingembre que j'ai rajouté, je pense qu'on devait cuisiner ces coquilles  dans ma famille lorsque j'étais plus jeune, mais je n'en ai retrouvé la trace nulle part! C'est un souvenir gustatif, un peu imprécis ce qui explique que j'ai revisité ses saveurs à ma façon et je vous engage vivement à essayer, c'est délicieux.

A l'apéritif, une seule noix suffira. En entrée légère, deux noix seront parfaites mais si vous choisissez d'en servir plus, vos invités ne se plaindront pas le soir de Noël!

COQUILLES SAINT-JACQUES A L'ORANGE ET AU GRAND-MARNIER

Coquilles Saint-Jacques
Facile
Préparation: 5 mn
Cuisson: moins de 10 mn

Pour 4 personnes:
8 à 12 noix de Saint Jacques
8 cl de Grand-Marnier
1 orange bio
1/2 càc de gingembre râpé
10 cl de crème fraîche
Une noisette de beurre 1/2 sel + 1 càc d'huile d'arachide
sel, poivre
Laver soigneusement l'orange et prélever des zestes  très fins. Les blanchir une minute dans une casserole d'eau bouillante, les égoutter et les réserver.
Presser l'orange et faire réduire le jus avec le gingembre râpé jusqu'à ce qu'il en reste 2 cuillerées à soupe. Ajouter le Grand-Marnier et porter à ébullition pendant une minute. Réserver.
Dans une poêle, à feu assez vif, chauffer le beurre et l'huile et faire rôtir les noix de Saint-Jacques une minute ou un peu plus de chaque côté. Lorsqu'elles sont dorées, les saler, et les réserver sur un papier absorbant.
Déglacer la poêle avec le jus au Grand-Marnier réservé, pendant une minute à feu vif. 
Verser la crème, continuer à cuire jusqu'à épaississement, ajuster l'assaisonnement.
Dressage:
Préchauffer les assiettes. Poser les noix et les arroser d'un peu de sauce, parsemer quelques zestes et servir bien chaud.

La sauce doit être assez épaisse mais pas trop abondante pour ne pas noyer la Saint-Jacques.
L'alcool du Grand-Marnier ne se sent pas mais change le goût du jus d'orange seul.
Le piquant et l'astringent du gingembre combinés à la liqueur  au jus d'orange donnent du pep à la délicatesse un peu noisettée de la chair de la noix de la coquille.

Pour le jeu, vous avez le temps je sais, mais il me semble que cette période est idéale pour essayer des rcettes festives avant le lourJ!

Imprimer la recette

D'autres recettes à l'orange avec des Saint-Jacques, ici, ou avec de la lotte, .



Coquilles Saint Jacques