Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Samedi matin au marché, j'étais très inspirée. Les potimarrons et potirons éclairaient les étals de leurs feux et ces produits automnaux mêlés à ceux de la fin de l'été ont fait de ma balade un moment encore plus heureux que d'habitude.

J'adore flâner comme ça en me demandant ce que je vais bien pouvoir faire avec ce qui va atterrir dans mon panier.

Comme chaque année début septembre, j'ai résisté l'appel des cucurbitacées mais bien que nous en ayons déjà mangé il y a deux semaines environ, j'ai encore cédé aux cocos de Paimpol!

Ces haricots ne font pas tellement partie de mes souvenirs d'enfance car ils n'étaient que très rarement dans les habitudes de ma mère.
Je pense que ce sont mes origines italiennes de Florence qui remontent à la surface.

Les florentins sont de grand consommateurs de cette légumineuse et sont souvent appelés les "mangiafiagoli" (mangeurs de haricots) comme on peut le voir sur ce tableau d'Anibal Carrache.

 

HARICOTS

 

A la maison, nous  en mangeons plusieurs fois par an, et, est-ce parque je choisis des cocos de Paimpol, (bretons donc) je les cuisine plus souvent de produits de la mer qu'avec de la viande.

je vous rassure aussi, lorsque nous mangeons des haricots, monsieur Mamina ne garde pas son chapeau sur la tête (dailleurs, il n'a pas de chapeau!).


Cette fois-ci, mes cocos, je les ai déclinés sur deux jours. D''abord comme aujourd'hui avec des langoustines et ensuite avec des filets de rougets... la recette viendra un autre jour.

Pour accompagner ces langoustines et ces cocos, j'avais envie de la fraîcheur de quelques dés de tomates crus et mon pied de basilic thaï qui a poussé de façon extravagante cette année a fait le reste!

 

LANGOUSTINES RÔTIES AU PESTO DE BASILIC THAÎ AUX COCOS DE PAIMPOL

 

LANGOUSTINES PESTO THAÏ

 

Facile

Préparation: 30 mn

Cuisson: 35 mn

Pour 4 personnes:

Pour les cocos:

800 g de cocos de Paimpol

1 gousse d'ail

2 petits oignons

3 feuilles de sauge ou 1/2 feuille de laurier

Pour le pesto:

un gros bouquet de basilic thaï (ou vert)

QS d'huile d'olive

50 g de pignons

Pour les langoustines:

12 langoustines

 

1 belle tomate

un c.à soupe d'huile d'olive

sel et poivre du moulin

 

LANGOUSTINES PESTO THAÏ.j TAGLes cocos:

Ecosser les haricots et les faire cuire à l'eau froide dans une casserole avec l'ail et les oignons et la sauge (ou le laurier).

Porter à ébullition, baisser le feu et poursuivre la cuisson pendant 3O minutes environ. Saler 5 minutes avant la fin seulement. Egoutter et réserver.

Le pesto:

Equeuter et laver le basilic. Le sécher soigneusement et le ciseler grossièrement.

Dans un petit mixer, mettre le basilic et les pignons, donner une ou deux impulsions puis ajouter un peu d'huile d'olive, mixer à nouveau.

Ajouter encore de l'huile jusqu'à la consistance désirée. Saler. Réserver.

Les langoustines:

Détacher les têtes des queues et ôter le boyau noir. Décortiquer les queues en gardant le dernier anneau de la carapace, réserver.

La tomate:

Ebouillanter la tomate quelques secondes, l'épépiner et la peler, la détailler en dés. Réserver.

 

Finition et dressage:

A feu vif, poêler  les queues de langoustines très rapidement sur les 2 faces, saler et poivrer.

Pendant ce temps, réchauffer les haricots égouttés et les mélanger à une cuillerée à soupe de pesto.

Dresser les haricots en dôme au centre de l'assiette, les entourer de 3 queues de langoustines avant de déposer des dés de tomates et des petits "points" de pesto en les intercalant.

 

Etonnamment, le pesto fait avec le basilic thaï vraiment violet lorsqu'on le cueille devient vert foncé après avoir été mixé. Il n'a pas le beau vert du pesto classique mais il est vert quand même.

 

Pour cette recette, je n'ai utilisé que les queues de langoustines, mais bien sûr, je n'ai pas jeté, ni les pinces ni les têtes! J'ai fait une sorte de bisque(pas de photo) mais j'aurais aussi bien pu les faire cuire pour en faire un fumet en vue demon prochain risotto.

 

Une autre recette de cocos pour utiliser ceux qui restent car il en reste toujours un peu, et des langoustines au curry léger pour continuer avec une recette festive car les langoustines, c'est toujours la fête, non? 

 

Plat