Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malgré les nombreux livres de cuisine (récents ou non, car mon addiction ne date pas d'hier) que je possède, j'aime bien me plonger dans les très vieux ouvrages ayant appartenus à mes grand-mères.

L'une d'elle, que je n'ai pas connue, devait faire une cuisine assez élaborée puisque les livres qui me sont parvenus sont des références dans le monde de la gastronomie:  Urbain-Dubois...

 

 

Unknown-1

 

   Jules Gouffé  le célèbre disciple d'Antonin Carême...

 

Gouffe-Timbale_a_la_milanaise.jpg

 

ou Gustave Garlin sur le quel je n'ai pas trouvé grand chose!

 

gustavegarlin-208x300.png

 

Chez mon autre grand-mère, la petite souris italo-savoyarde chez qui j'aimais autant sa douce voix, ses câlins, les plats qu'elle nous faisait à chaque vacances (le civet de lapin (qu'elle tuait elle-même), le gâteau de foies de volaille à la sauce tomate (du jardin) ou le biscuit de Savoie, il n'y avait qu'un livre dont j'ai déjà parlé ici et qui trône dans mon salon. 

Ce livre avait du être sa bible mais, en fait, je l'ai toujours vu cuisiner sans recette écrite.

 

Ceci dit, ce n'est pas dans ces livres-là que j'ai trouvé cette recette, c'est en voyageant sur le toujours aussi joli blog de  Nana que j'ai trouvé cette recette qu'elle même tenait de deux autres personnes: Josée et Isabelle. 

C'est un gâteau assez simple, très facile à faire mais délicieux et somme toute assez raffiné grâce à la crème qui le recouvre.

J'ai modifié quelques petites choses en diminuant le sucre du gâteau  et en divisant  par deux  les proportions de la crème du dessus. J'ai aussi remplacé la cassonnade de cette  crème par du muscovado (clair).

 

GÂTEAU SIMPLE,  VANILLE, MUSCOVADO ET NOISETTES

 

GATEAU-MUSCOVADO-REC-.jpg

 

Facile

Préparation: 20 mn

Cuisson: 25 mn environ

 

Pour 6-8 personnes:

Pour le biscuit:

2 oeufs

200 g de sucre

140 g de farine

1 pincée de sel

5 g de levure chimique

115 ml de lait

1 gousse de vanille

60 g de beurre

Pour le mélange du dessus:

1 c.à soupe de beurre mou

1 c.à soupe de crème épaisse

55 g de sucre muscovado clair (ou cassonade)

2 c.à soupe de noisettes en poudre (ou amandes)

noisettes effilées ou amandes

 

beurre pour le moule si nécessaire


GATEAU-MUSCOVADO-2-REC-.jpgLe biscuit:
Préchauffer le four à 180°.

Mélanger pendant 3 minutes environ les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter les ingrédients secs et les graines de la gousse de vanille ouverte et grattée, bien mélanger.

Chauffer le lait avec le beurre sans le porter à ébullition et l'incorporer à l'appareil précédent.

Beurre si nécessaire un moule à gâteau de 15 à 16 cm de diamètre et enfourner une vingtaine de minutes. Une lame de couteau piquée dans la pâte doit ressortir sèche.

 

Le mix crémeux du dessus:

Quelques minutes avant la fin de cuisson du biscuit, mélanger soigneusement les ingrédients (sauf les noisettes effilées) pour obtenir une crème.

 

Finition:

Dès que le gâteau est cuit, pendant qu'il est encore chaud, poser une première couche de l'appareil crémeux (qui va ainsi un peu se fondre dans le biscuit.

Continuer à recouvrir avec une deuxième et troisième couche éventuellement en étalant  soigneusement la crème à la cuillère avant de parsemer de noisettes (ou d'amandes) effilées légèrement torréfiées.

 

Je ne sais pas si on trouve des noisettes effilées en France, celles que j'ai utilisées viennent directement du Danemark (merci encore Nanou) et c'est vraiment bon et pratique.

 

Essayez ce gâteau  avec un bon thé ou avec votre café, vous ne devriez pas être déçu(e)s.

Bien que  moins aérien, ce gâteau a un goût proche du biscuit de Savoie  que faisait ma grand-mère Hélène ,et la couche crémeuse à peine réglissée grâce au muscovado lui va très bien.

J'imagine d'ailleurs très bien cette crème dans des crêpes, ou mieux encore sur une gaufre.

 

DYPTIQUE-NANA.jpg

Dessert