Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour des tas de raisons, hier, j'avais un grand besoin de douceur.

Qui dit douceur chez moi se traduit souvent en praliné. En plus du praliné, si je dois tout vous dire, il y en a toujours chez moi, au frigo car je ne l'utilise pas toujours très vite mais il y en a toujours. Je peux être en manque de beurre  ou même de lait... mais je  ne suis jamais en manque de praliné.

Ce non-manque me rappelle qu'un jour où nous étions à Modène en Italie (ville du vinaigre balsamique) nous étions allés directement chez un producteur.

La personne qui nous avait fait visiter et goûter nous avait expliqué où était le bon glacier de Modène et nous  avait dit avec l'oeil brillant : "mon parfum préféré, c'est le praliné ou le gianduja car, vous savez, je suis une vraie gourmande" et bien, moi aussi mais ça, depuis que j'alimente mon blog, vous le savez déjà!

 

COUPES PRALINÉES À LA CRÈME MOUSSEUSE À LA RICOTTA ET AU GINGEMBRE CONFIT

 

COUPE-PRALINE-E-A--LA-MOUSSE-AU-GINGEMBRE-CONFIT.jpg


Facile

Préparation : 20 mn

Cuisson : 10 mn

Attente : 2 h 

 

Pour 4 personnes : 

Pour la crème au praliné :

50 cl de lait

75 g de pâte pralinée

75 g de chocolat au lait de couverture

2 c.à soupe de Maïzena

Pour la crème à la ricotta :

10 cl de crème liquide entière

100 g de ricotta

2 feuilles de gélatine réhydratées

20 g de sucre glace

2 c.à soupe de lait

2 c.à soupe de gingembre confit taillé finement


La crème au chocolat praliné :PRALINÉ-

  • Porter doucement le lait (en réserver 2 cuillerées à soupe) à ébullition avec la pâte pralinée et le chocolat au lait râpé ou en pistoles.
  • Lorsque la crème est bien lisse (donner un coup de mixer plongeant si nécessaire), hords du feu, ajouter la  Maïzena diluée dans les 2 cuillerées de lait froid réservées.
  • Remettre sur le feu et cuire à feu doux en remuant sans cesse jusqu'à ce que l'appareil épaississe.
  • Répartir la crème encoe chaude dans les coupes ou les verrines, laisser refroidir avant de réserver au froid.

La crème à la ricotta :

  • Monter la crème liquide au batteur avec la moitié du sucre, lorsqu'elle  est ferme mais ne fait pas encore les becs d'oiseau, incorporer la ricotta cuillerée après cuillerée et terminer par le reste du sucre.
  • Chauffer le lait, y faire dissoudre la gélatine essorée et l'incorporer à la crème montée.
  • À la maryse, ajouter le gingembre en mélangeant doucement.
  • Mettre en poche à douilie et réserver au frais.

Finition :

  • Au moment ou 2 heures après, garnir les coupes avec la crème montée au gingembre confit, réserver au froid ou déguster immédiatement.

La pâte pralinée s'achète facilement sur Internet, sinon choisissez un bon chocolat praliné pas trop sucré de préférence... Ce dessert n'est pas une bûche mais si vous manquez de temps il ne déparera pas sur une table de fête.

Dessert