Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Être malade ne vous pousse pas trop aux fourneaux. Mais, quand vous aviez prévu de faire une petit réveillon à deux et que vous vous êtes contentés de tisane ou de thé, il y a un moment où il faut bien vous diriger à la cuisine pour faire autre chose que de faire bouillir de l'eau!

Hier donc, en essayant de me motiver, devant le petit morceau de truffe que les convives de Noël avaient laissé, j'ai fait la cuisine du placard.

Je vous le concède volontiers, c'était une cuisine très, très chic: oignons doux des Cévennes et truffe melanosporum.

Finalement, je me dis qu'il ne faut pas grand chose (!!!) pour transformer un bouillon banal en un véritable régal.

Je sais que j'exagère mais, les oignons doux des Cévennes, c'est un peu mon dada, et, quand c'est la saison, j'en ai toujours à la maison.

D'abord, je ne pleure pas (ou pratiquement pas) lorsque je les pèle et je trouve que leur saveur douce est incomparable. Il suffit de les couper en fines lamelles pour avoir des doigts au goût à la fois relevé mais pas agressif et un peu sucré.

Une autre de leur qualité est que, à feu doux,  ils dorent sans avoir besoin ou presque de beurre.

Pour moi, ces oignons à la douce couleur jaune pâle sont des oignons parfaits. Si vous ne les avez pas essayés, testez-les, vous m'en direz des nouvelles.

 

CAPPUCCINO D'OIGNONS DOUX DES CÉVENNES À LA TRUFFE

 

CAPPUCINO-A--LA-TRUFFE.jpg

 

Facile

Préparation :  20 mn

Cuisson : 30 mn

 

Pour 2 personnes :

3 oignons des Cévennes

1 noisette de beurre

1 sachet de bouillon Ariaké volaille ou du bouillon maison

12 cl de crème liquide

 un peu de truffe râpée (facultatif)

1 c.à café d'huile de truffe 

 

sel et poivre


Le bouillon :

  • Peler les oignons et les émincer très finement.
  • Les faire revenir une dizaine de minutes à feu moyen-doux dans le beurre  en remuant régulièrement jusqu'à ce qu'ils soient blonds foncés.
  • Verser environ 40 cl de bouillon sur les oignons, porter à ébullition puis baisser le feu.
  • Laisser cuire doucement une vingtaine de minutes.
  • Filter en pressant les oignons et assaisonner de sel et de poivre. Réserver.

La crème :

  • Introduire la crème légèrement salée et l'huile de truffe dans le siphon avec une cartouche de gaz.
  • Secouer vivement et réserver au froid.

Dressage :

  • Répartir le bouillon d'oignons bien chaud jusqu'au 1/3 de la tasse.
  • Ajouter la crème et la truffe râpée.
  • Servir en respectant le contraste chaud-froid.

 

Je vous rappelle que lorsque vous utilisez de la crème liquide entière à 35 ou 40% de matière grasse, il n'y a pas besoin de secouer le siphon pendant longtemps. Ces crèmes ont un haut pouvoir de foisonnement et deviennent mousseuses et aériennes très rapidement.

Si vous préférez faire la chantilly au batteur, elle sera aussi bonne mais un peu moins légère.

 

Et voilà comment encore "half and half", on reprend le chemin de la cuisine... demain je vais essayer de faire mieux!

Soupe