Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a quelques temps Diane de "Drôle 2 bouffe" que j'avais eu le plaisir de rencontrer à Soissons, m'a fait un bien agréable cadeau.
En faisant son taramanuel elle-même avec des oeufs de cabillaud fumés, elle avait éveillé ma nostalgie car avant, je trouvais facilement ces poches d'oeufs lorsque je faisais mes courses. Mais, depuis un certain temps, c'est fini,
Il faut croire que les berrichons n'aiment pas le vrai tarama mais seulement celui qui ne contient que de l'huile et qu'on achète tout prêt.
Pourtant, le tarama maison, c'est comme les gnocchi... il y a le produit industriel... pas franchement mauvais, mais pas bon non plus et puis il y a celui que vous préparez... le jour et la nuit!

Il y a la même différence entre ces produits qu'entre des haricots verts frais et ceux que vous achetez en boîte, c'est dire!
Alors, une fois  en possession de ces oeufs de cabillaud, je n'ai pas traîné et j'ai fait mon tarama... enfin, j'ai presque copié Diane qui l'a considérablement allégé par rapport à la version classique et nous nous sommes régalés à le déguster de bien des façons.

Dans la recette originelle, le tarama est fait avec des oeufs de mulet, comme la poutargue mais, ça, je n'en ai jamais trouvé... ( peut-être dans les épiceries turques, mais ici, je n'en connais pas).

TARAMA MAISON A LA FACON DE DIANE



Facile
Préparation: 10 mn au robot 15 mn à la main
Cuisson: sans

Pour un bol de tarama:
100 g d'oeufs de cabillaud fumés
4 petits suisses 20% de mg (ou pour moi l'équivalent en fromage blanc à 20%)
2 c à s d'huile d'olive
Le jus d'un citron
3 tranches fines de pain de mie un peu rassis


Enlever la peau de la poche des oeufs de cabillaud en l'incisant tout du long, en  la retournant et en la raclant.
Mixer les oeufs avec le fromage blanc et le pain de mie débarrassé de sa croûte jusqu'à ce que l'appareil soit homogène. Ajiouter l'huile d'olive en émulsionnant comme pour faire une mayonnaise, terminer avec le jus de citron.
Réserver au froid avant l'utilisation.

Le tarama n'est pas rose naturellement, sa couleur sur la photo est sa vraie couleur!

Diane conseille de servir ce tarama en guise de trempette avec des bâtonnets de crudités  et même de la courgette crue.
C'est excellent aussi sur des toasts mais, pour la première utilisation nous l'avons dégusté avec des petits avocats  (au goût de noisette très prononcé), venus d'Espagne (variété Hass)  et achetés chez mon primeur d'Orléans "Le marché de Provence", rue Peirera... une boutique en dehors de la Halle où tout est bon... si vous passez dans le coin... (non, non, je ne suis pas achetée par ce monsieur!).


Imprimer la recette

Je crois bien que c'est la première fois que je fais quelque chose avec des oeufs de cabillaud, donc, pas de lien!
Pour l'avocat, en voici une version cuisinée tout à fait différente mais très bonne aussi.


Entrée