Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis, je vous l'ai déjà dit,  jury du dernier concours de Damien, je vous rappelle une fois de plus le thème: crêpe, gaufre et galette... vous n'avez que l'embarras du choix et ce, jusqu'au 31 janvier.



Pour ma part, de ces trois gourmandises, celle que je fais le plus souvent est la crêpe et quand je dis  "la", je suis en deçà de la vérité, car  lorsqu'il y a des crêpes on ne peut se contenter d'une seule ... Pas moi en tous les cas!

Salées, sucrées, les crêpes existent dans bien des endroits du monde: crespelle en Italie, pancakes en Amérique du Nord et en Angleterre, blinis chez les russes, quand elle ne se transforment pas en tacos ou feuilles de brick...
Les crêpes sont partout et leur succés s'explique facilement. C'est bon, facile à faire et bon marché!

Une de mes petites filles les aime au Nutella, l'autre au sucre... Chez mes petits anglais, Louis les aime à la confiture et sa soeur, pourtant gourmande de chez gourmande ne les aime pas à chaque fois.

Dans ma région d'adoption on peut déguster une crêpe épaisse (et là, une seule par personne suffit!) qui s'appelle le chanciau ou sanciau.
C'est un classique du Berry, mais je pense que cette même crêpe porte des noms variés dans bien des  régions.
En cherchant un peu, j'ai vu que le chanciau ne s'accompagne pas toujours de pommes. Pour ma part, j'aime la version fruitée car autrement je pense que je préfère une crêpe assez fine et moins roborative.
Dans les campagnes, toujours, on pouvait  ajouter un peu d'alcool dans la pâte, personnellement, je les préfère sans.
Pour cette recette, j'ai voulu une crêpe pas trop plom-plom en limitant la quantité de farine par rapport à la recette de base.
Je l'ai aussi voulue moyennement épaisse, nettement moins d'un centimètre, et un peu moelleuse avec l'ajout d'une cuillerée à soupe de crème!

CHANCIAU OU GROSSE CRÊPE AUX POMMES





Facile
Préparation : 10 mn
Cuisson :20 mn (10 + 10)



Pour 2 personnes :
 70 g de farine
170 ml de lait
1  œuf
1 càs de crème fraîche
1 pincée de sel
1 noix de beurre
2 pommes moyennes (Sainte Germaine ou Rubinettes de préférence)
2 càs bombées de sucre en poudre (1 + 1)


Au fouet, mélanger la farine, le lait, la crème, une cuillerée de sucre et l'œuf et le sel jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Réserver.
Eplucher les pommes et faire de tranches un peu plus épaisses que pour une tarte, les disposer en étoile  dans une poêle et les faire dorer avec la noix de beurre. Lorsqu'elles ont une jolie couleur, les retourner  une à une et poursuivre la cuisson. Verser  alors délicatement la pâte à crêpe sans déplacer les pommes et cuire 6 à 7 minutes à feu doux.
Au bout de ce temps, le dessus de la crêpe étant à peine pris mais plus liquide, la renverser vivement sur une assiette ou sur un couvercle et la faire glisser à nouveau dans la poêle côté cuit sur le dessus. Poursuivre la cuisson, toujours à feu doux pendant 3 minutes environ.
Poser le chanciau sur une assiette ou un plat de service en le saupoudrant avec la cuillerée de sucre restante. Déguster très chaud.


Si lorsque la première face de votre chanciau vous semble culte et que vous ne voulez pas qu'elle prenne trop de couleur alors que le dessus en encore un peu trop liquide pour être retourné, posez une assiette ou un couvercle sur la poêle pendant 30 secondes. Vous pourrez ensuite retourner votre crêpe sans difficulté pour cuire la 2 ème face.

Voilà un dessert rustique qui s'accommode parfaitement bien du temps que nous connaissons en ce moment...


Imprimer la recette
Un peu moins rustique, pas très light mais si bonne, en alternative au Nutella, voilà une crêpe qui rencontre toujours le même succès avec noix et chocolat.

technorati tags:


Dessert