Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout d'abord, je veux tou(te)s vous remercier pour vos commentaires au sujet de mon changement de look.

Si vous vous posez des questions, je suis toujours chez Overblog et c'est une gentille personne dont le pseudo est Palmito qui m'a aidée à faire tous ces changements..., voilà son lien: http://celinedanslemonde.over-blog.com/article-2735746.html.

 

Si vous n'avez pas oublié comment était mon blog jusqu'à hier par rapport à maintenant, vous savez qu'elle est digne de confiance!

Ceci précisé, il y a encore des petites retouches à faire mais ça se fera petit à petit, n'ayez crainte.

Si vous voyez qu'il manque quelque chose, dites-le moi.

 

Pour ce qui est de la pub, pour des raisons diverses et variées, j'ai fait le choix d'en avoir sur mon blog, par contre, je ne choisis pas la taille de la colonne qui lui est réservée. Ceci dit, j'ai fait ce choix et je ne le renie pas!

 

Maintenant, avant de retourner dans les jours qui viennent sur les huîtres  de Marennes Oléron (j'en ai commandé, on  va en manger ce soir) et sur quelques épisodes des deux jours passés en Charente-Maritime, je reviens dans le Berry.

Le Berry c'est tout plat autour de chez moi (sauf quand on fait du vélo) mais c'est aussi près, tout près de la Sologne et si on n'a pas le temps d'aller aux champignons, d'autres le font pour vous!

Dimanche matin, donc, monsieur Mamina (ayant pitié de moi qui n'avais pas beaucoup dormi depuis mercredi) est allé au marché de bonne heure et est revenu avec un panier plein de champignons sauvages.

Il faut dire que pour ça, nous sommes gâtés cette année.

Le temps est assez doux et il pleut souvent.

Le panier contenant donc des cèpes, des girolles, des pieds de mouton et des trompettes de la mort. Cela m'a rappelé une recette notée à la va-vite sur une feuille de carnets des années avant (une recette de Marc Meneau sans doute) dégustée chez un ami et que je m'étais promis de refaire.

Rien n'est difficile dans cette terrine, seul le nettoyage des champignons prend un peu de temps mais on est récompensé à la dégustation.

L'avantage de cette terrine est qu'elle se prépare la veille, c'est une entrée très parfumée que je trouve personnellement  très jolie sur l'assiette.

Je ne vous donne pas la recette de la confiture d'oignons, il y a plein de recettes sur le net et vous avez sans doute déjà la vôtre.

 

TERRINE DE CHAMPIGNONS DES BOIS ET QUENELLE DE CONFITURE D'OIGNONS

 

TERRINE DE CHAMPIGNONS 3

 

Facile
Préparation: 40 mn
Cuisson: 20 mn

Pour 4 personnes:
200 g de cèpes
200 g de pieds de mouton
200 g de girolles
150 g de trompettes de la mort
2 échalotes émincées finement
1 gousse d'ail émincée
2 c.à soupe de persil plat
25 cl de crème liquide
5 feuilles de gélatine  réhydratée

sel et poivre
2 c.à café d'huile d'olive (ou pépins de raisin) 

 

 

TERRINEDE CHAMPIGNONS 1Préparer les champignons, en les brossant et en éliminant tous les résidus de feuillage et le sable.

Dans 1 c.à café d'huile, faire fondre l'échalote et l'ail sans leur laisser prendre couleur. Réserver.

Dans la même poêle, avec l'huile restante cuire chaque sorte de champignon séparément , assaisonner.

Commencer par les girolles, puis les pieds de mouton et les cèpes en recueillant l'eau qu'ils peuvent rendre. Réserver.

Terminer par les trompettes mais ne pas garder leur eau, saler. Réserver aussi. 

Chauffer la crème avec l'échalote et l'ail fondu, ajouter le jus de cuisson des champignons, donner un bouillon et couper le feu. Ajouter la gélatine. et la faire dissoudre dans la crème chaude. Remuer pour que la gélatine fonde, incorporer le persil, saler et poivrer.

 

Finition:

Répartir une fine  couche de champignons de chaque sorte au fond d'une terrine. Disposer les trompettes au centre et terminer avec le reste des champignons.

Faire couler soigneusement la crème pour qu'elle se répartisse partout dans la terrine, lisser la surface si nécessaire et laisser refroidir avant de réserver au froid.

 

J'ai servi 2 tranches pas trop épaisses  par personne en les accompagnant d'une quenelle de confiture d'oignons et de tranches de saucisse de Morteau très fines.

Le sucré-salé de la première et le côté fumé des secondes s'harmonisent très bien avec les  saveurs des champignons des bois.

 

TERRINE DE CHAMPIGNON 2

 

Mes champignons n'étaient pas du tout humides, je n'ai pas recueilli beaucoup de jus, la crème avait surtout le goût des échalotes et du persil,  je pense que j'aurais peut-être du faire un petit bouillon avec des  cèpes secs. 

 

C'est le plein moment des champignons, n'oubliez pas ces recettes tout aussi délicieuses, en tartine ou en soupe.

Entrée