Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Levée de grand matin pour prendre le train me permettant d'être à l'heure à Paris pour un rendez-vous avec Seb, j'ai eu l'agréable (!!!) surprise de voir que mon train, qui habituellement ne s'arrête qu'une fois en cours de route, s'était transformé en omnibus suite à un train manquant ...

Celle-là, la SNCF ne me l'avait encore jamais faite... on en découvre donc tous les jours.

 

Pour ce qui est de la découverte, les blogueurs(euses) conviées ont  fait la connaissance de l'équipe de Seb qui s'était déplacée en nombre, pour nous retrouver autour d'un table ronde.

Les sites plagiés étaient là aussi, 750g, Marmiton, CuisineAZ et l'Atelier des Chefs. Pour ce qui est des blogueurs, nous étions 7 et 3 autres, Carole, Anne et Requia étaient avec nous en streaming.

Chez Seb, ils se sont montrés plutôt charmants et si l'historique de Seb ne m'intéresse pas plus que ça, nous avons quand même eu le temps de discuter, ce qui était notre but.

Dans l'immédiat, nous n'avons pas obtenu ce qui me tenait (et pas qu'à moi) le plus à coeur : faire un reset (effacer toutes les données actuelles du Foodle) et repartir à zéro.

Il paraît que ce n'est pas simple... admettons.

 

618452-cahier-de-recettes-gourmandes-brode-2686b_big.jpg

 

Ceci n'est pas une tablette mais un carnet de recettes. Image prise sur Internet. Le cahier est la production de Toucan et peut s'acheter sur ce lien :

http://www.alittlemarket.com/textiles-et-tapis/cahier_de_recettes_gourmandes_broderie_cupcake_pistache_framboise-618452.html

 

Nous savons tous que les recettes ne sont pas protégées mais nos photos le sont et quand le site culinaire du Foodle a lancé le projet de sa  tablette, il n'a tenu aucun compte des quelques avis de gens qui leur criaient casse-cou.

Lorsque la polémique a été soulevée sur ce plagiat de grande envergure grâce à  ce message,  la réponse qu'on nous a faite ne nous a pas convenu.

Mais, la marque se prétendant hébergeur non responsable (et non éditeur) a quand même fini par réagir à notre grogne en  se rendant compte que tout n'était pas si simple au royaume des blogueurs.

La presse nous a suivi comme l'Express, le Nouvel Obs, le Monde ou Ouest France, si le problème n'est pas réglé, je pense qu'ils nous suivrons encore!

J'ai vu passer quelques lignes disant que ce qui a été fait l'a été dans une stratégie de marketing et que le buzz est toujours du buzz... c'est possible, nous ne le saurons sans doute jamais, mais j'avoue que je n'y crois pas!

Nous blogueurs (euses), cuisinons (plus ou moins bien, là n'est pas le débat), nous y passons du temps, nous rédigeons, nous photographions et ne ne voulons pas être pillé(e)s comme ça, en douce.

Bien sûr, nous ne prétendons en aucun cas avoir inventé la purée comme le dit Anne ou le coulant au chocolat... mais bon, les sites nommés plus haut font un travail énorme de modération depuis des années. Ce travail a un coût important pour eux et si nous leur donnons volontiers nos recettes, c'est que nous avons confiance, ils nous gâtent aussi... avec eux, c'est donc gagnant-gagnant.

Là, ce n'était pas le cas. Nous avons donc été convié(e)s à cette réunion d'hier où nous avons obtenu des engagements.

Une réunion est prévue dans 2 mois pour faire un état des lieux mais, en tout cas, nous restons vigilants, ô combien!

Nous laissons à Seb, le bénéfice du doute mais attendons des preuves de leur entière bonne foi. Les engagements sont faits pour être tenus, nous attendons, nous espèrons qu'ils le soient.

 

Les engagements pris par SEB sont :

  • Retirer de leur base tout le contenu illicite mis en place en interne (je vous assure que ça  va faire un grand vide!)
  • Rendre les recettes des internautes non visibles de façon publique : le foodle sera donc simplement un site où chacun pourra stocker ses recettes préférées en y déposant une ligne ou deux voire un titre et un lien qui renverra chez l'auteur de la recette et de la photo.
  • Chaque blogueur qui fera la demande de ne jamais être publié sur le foodle verra sa demande respectée.

Nous veillerons à ce que ces engagements soient tenus. Nous aurions aimé que ce genre de réunion se soit tenue AVANT la mise en place de la chose, cela aurait été plus simple.

 

Si Seb me lit, on m'a dit que les employé(e)s qui ont joué le jeu des recettes en interne ont été menacé(e)s par des blogueurs mécontents et que pour les soutenir et les rassurer il avait fallu mettre une cellule psychologique en place. 

Je dois dire que cela m'a fait sourire interieurement, pour nous, pauvres blogueurs, pas de cellule psychologique, il a fallu nous battre seuls avec nos petits moyens.

Mais si Seb veut bien m'écouter, si j'étais eux, pour rassurer les gens de leur société qui ont mis toute leur énergie à suivre leurs directives (même si ce qu'on leur a demandé n'était pas raisonnable), ils devraient leur dire en toute simplicité  qu'ils ont fait une grosse bêtise (très grosse bêtise) en leur faisant faire ce pillage en règle de nos blogs et des sites et puis, dans la foulée, si ils les dédommageaient avec un joli chèque (conséquent)... de nombreux états d'âme devraient disparaître à mon avis!

Bavardages Seb Le Foodle