Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si les journées sont ancore assez douces, les soirées se font sensiblement plus fraîches et ne serait-ce qu'à cause des nuits qui arrivent très tôt, on a des envies de plats mijotés et de soupes.

Cette fois-ci, ce sont des joues de boeuf qui m'ont fait envie. Ce morceau est à la fois goûteux et très moelleux si on lui laisse le temps de confire avec douceur.

Pas de cuisson violente pour ce morceau, c'est là que réside le secret qui n'en est pas un...

Pour cuisiner ces joues, je me suis souvenue que ma grand-mère, toute italo-savoyarde qu'elle était, mettait toujours une cuillerée à soupe de cacao pur dans son civet de lapin. Je l'ai donc imitée et même si il était impossible de dire qu'il y avait du cacao dans la sauce, c'était délicieux.

 

Ceci dit, la joue de boeuf, aussi bonne soit-elle, n'est pas un truc très "sexy" à photographier...ni à présenter dans une assiette plate. Je trouve que l'assiette creuse ou la cocotte individuelle permettent de faire  quelque chose de  plus joli, mais chacun fait comme il le sent.

 

JOUE DE BOEUF AU VIN ROUGE, CAROTTES ET CACAO

 

BOEUF-AUX-CAROTTES-OB.jpg

 

Facile 

Préparation: 15 mn

Cuisson 2h30

 

Pour 4 personnes:

2 ou 3 joues de boeuf

1 kg de carottes

35 cl de vin rouge assez corsé

2 oignons doux des Cévennes

1 feuille de laurier

une branchette de thym

 

75 cl de bouillon de boeuf ou de volaille (Ariaké par exemple)

QS d'huile d'olive

30 g de beurre

1 c.à soupe de cacao pur

sel et poivre


Couper chaque joue en 4 morceaux et les faire revenir sur toutes leurs face dans l'huile chaude.

Débarrasser sur une assiette.

Faire revenir l'oignon émincé à feu plus doux dans la même cocotte.

Mouiller avec le vin rouge avant de remettre la viande. Ajouter le bouillon le thym et le laurier, saler et poivrer.

Couvrir la cocotte et cuire à petits bouillons pendant 1 heure et demie.

Délayer le cacao avec une cuillerée à café d'eau froide. Réserver.

Pendant la cuisson, peler les carottes et les tailler dans le sens de la longueur, les ajouter dans la cocotte  et cuire une demi-heure supplémentaire.

Ôter la viande et les carottes, les réserver.

Enlever le bouquet garni, ajouter le cacao et faire réduire la sauce jusqu'à ce qu'elle ait une consistance un peu sirpupeuse. Ajouter le beurre en 4 ou 5 parcelles en remuant rapidement, ajuster l'assaisonnement et remettre la viande dans la sauce.

Servir bien chaud avec les carottes et des pêtes fraîches.

 

Le cacao apporte sa couleur en colorant la sauce d'une façon très agréable mais il apporte aussi son amertume et sa force qui se marient très bien avec la viande et avec le sucré des carottes.

 

Voilà un plat bien de saison que vous pouvez réaliser avec un morceau de boeuf à braiser mais le goût  et la texture de la viande ne seront pas les mêmes. 

Plat