Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce livre rose, le dernier que j'ai acheté me ravit au delà de ce que vous pouvez imaginer.

Livre de chevet, livre de gourmande, j'ai encore cédé à la tentation.

Il faut dire que j'avais une bonne excuse, puisque quand j'ai fait mes coupes pralinées l'autre jour, je croyais terminer mon pot de pâte pralinée mais, en fait, il m'en restait un peu... j'ai pesé, il y avait juste 60g alors, il fallait bien les utiliser avant d'entamer le nouveau pot!

Et c'est en salivant devant les desserts magiques que les îles flottantes à la vanille et au praliné coulant de monsieur Conticini que je me suis dit que j'avais tout ce qu'il fallait pour les faire...

Aussitôt pensé, aussitôt fait : une gourmandise juste pour deux en attendant des éclairs ou un Paris-Brest que je dois réaliser avec ma petite file qui arrive vendredi soir et qui veut se mettre en cuisine avec moi.

 

ÎLES FLOTTANTES, VANILLE ET PRALINÉ COULANT

 

LES-FLOTTANTES--PRALINÉ

 

Facile

Préparation : 40 mn

Cuisson : 20 mn

Réfrigération : 3 ou 4 h

 

Pour 6 personnes :

Pour la crème anglaise :

37, 5 cl de lait 1/2 écrémé

6 jaunes d'oeufs

120 g de sucre semoule

2 gousses de vanille

120 g de pâte pralinée

Pour les îles flottantes :

4 blancs d'oeufs

160 g de sucre roux (à défaut du blanc)

2 gousses de vanille

20 g de sucre glace


La crème anglaise : (le matin pour le soir ou la veille pour le lendemain)

  • Porter le lait à ébullition avec les gousses de  vanille ouvertes et  grattées.
  • Pendant ce temps, au fouet mélanger les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
  • Hors du feu, verser le lait en 2 ou 3 fois sur les oeufs blanchis.
  • Ajouter la pâte pralinée (en réserver 2 cuillerées à soupe).
  • Remettre la casserole  à feu doux et cuire la crème en remuant sans cesse avec un spatule
  • Cuire jusqu'à épaississement de la crème qui ne doit jamais bouillir.
  • Hors du feu, passer et transvaser la crème dans un grand bol. Laisser refroidir puis réserver au froid.

Les îles flottantes :

  • Préchauffer le four à 140-150°.
  • Au robot, battre les blancs en neige ferme avec le sucre et les graines de vanille.
  • A pinceau, beurrer des moules en demi-sphère et à la poche à douille ou à l'aide d'une spatule, remplir les cavités beurrées.
  • Enfourner une quinzaine de minutes.
  • Laisser tiédir dans les moules avant de démouler délicatement sur un papier cuisson.

Montage :

  • Répartir la crème anglaise dans les verres.
  • Saupoudrer les oeufs avec le sucre glace et les déposer sur la crème.
  • Au dernier moment, tiédir la pâte pralinée et en faire couler un peu sur les îles flottantes.

Pour la première fois de ma vie ou presque, j'ai eu beaucoup de mal à faire monter mes oeufs et même battus, ils n'avaient pas la même tête que d'habitude mais je n'avais plus d'oeufs pour recommencer.

En faisant cuire les îles flottantes, elles se sont rapidement colorées (je pense que le fait que mes oeufs n'aient pas été comme je voulais a du contribuer à une cuisson bizarre) et comme j'ai oublié de les saupoudrer de sucre glace mes îles sont un peu "bronzées".

En tout cas, ce dessert était malgré tout délicieux et assez régressif... demain, nous mangeons des pommes... faut pas abuser!

Dessert