Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

I love Cantal, c'est simple et c'est net... ce n'est pas forcément original mais à l'instar de "I love New York", c'est percutant.

Le Cantal, c'est le nom de ce fromage pas toujours facile à trouver mais si bon et si facile à utiliser... on le mange juste comme ça ou bien on le cuisine, jeune, entre-deux ou vieux, c'est selon les envies...

Mais, le Cantal, c'est aussi le nom du beau département où je viens de passer un peu plus de 24 heures à voir aussi bien les vaches que les outils de productions.

Je m'amuse à penser que nous pourrions avoir un département s'appelant reblochon ou Picodon...

Enfin, à la rencontre du Cantal, mais pas encore rentrée à la maison, avant de vous le cuisiner encore un peu  comme ici en millefeuille... 

 

MILLEFEUILLE-DE-CANTAL-ET-JAMBON-D-AUVERGNE.jpg

 

Je vous propose de voir le caillé coupé avant d'être pressé dans sa forme classique de cylindre...

 

CANTAL-CAILLE.jpg

 

CANTAL-TUNNEL-D-AFFINAGE.jpgEt enfin, plus insolite un tunnel d'affinage impressionnant qui est un ancien tunnel ferroviare dans lequel sont rangés des quantités inimaginables de ce précieux fromage qui est menu à la maturité désirée dans des conditions parfaites de température et d'hygométrie.

Des centaines de mètres de meules de Cantal, retournées et essuyées sur toutes ses faces, deux fois par semaine.

On parcourt ce tunnel avec gourmandise et curiosité et quand au final un buffet amical vous permet de goûter les 3 Cantal (j'ai failli écrire Cantaux!!!), c'est là que vos papilles font la différence entre les saveurs douces pour le jeune, plus affirmées pour l'entre deux et celles puissantes du viuex.

Les uns et les autres se laissent découvrir, comparer et déguster avec plaisir, un verre de rouge ou de blanc à la main.

Si vous voulez comparer aussi ces trois fromages, à la fois identiques et différents, essayez de faire un test chez vous. Vous n'aurez pas l'ambiance du tunnel mais vous pourrez vous faire votre idée sur votre préféré!

 

Je ne suis pas encore rentrée chez moi, ce billet n'est pas complet, j'ai encore des choses à vous faire découvrir, je pense qu'après ça, vous courrez acheter du Cantal et que vous m'en reparlerez, vous aussi.

Bavardages