Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi manger terne et fade?

J'adore les couleurs dans  mes assiettes. J'aime le couleurs de l'été, le rouge des tomates ou celui des framboises, les couleurs de l'automne avec les courges diverses et variées etc... si ma courge préférée reste la butternut, je craque au moins une fois par an pour les mini Jack be Little qui font une jolie présentation et se prêtent si bien à être farcies.

Le plus souvent j'essaie quand même de jouer avec les couleurs sans pour autant faire du bariolé : deux tons me suffisent, trois parfois, mais je trouve ça chouette quand ça flashe un peu.

Les courges, c'est toujours un peu magique, les gratins ou les veloutés faits avec  sont très appétissants, plus peut-être que lorsqu'on utilise des légumes dont la couleur change à la cuisson...
En tout cas,  une fois de plus comme  ici, j'ai cuisiné ces petites courges en forme de soupières naturelles et j'adore.

C'est le Cantal rapporté de mon voyage la semaine dernière qui a un  peu guidé mon assiette cette semaine et j'ai encore une fois fait au plus simple, pour moi toute seule car monsieur Mamina ne rentre que demain mais ce n'est pas pour ça que je ne me suis rien cuisiné. Avec une différence, pas d'horaire, je fais et je mange quand je veux. S'il est 23 heures, c'est bien, si il est 15 heures, c'est bien aussi!

 

COURGES JACK BE LITTLE À LA CRÈME DE CANTAL AUX NOIX

 

COURGES-Jack-Little-a-la-creme-de-Cantal-et-aux-noix.jpg

 

 

Facile

Préparation : 10 mn

Cuisson : environ 35 mn

 

Pour 2 courges  Jack be Little:

130 g de Cantal jeune râpé

1 grosse c.à soupe de crème épaisse 

quelques noix grossièrement concassées

 

sel et poivre du moulin

une râpée de noix de muscade

 

  • Laver et sécher les courges, les cuire à petits bouillons dans de l'eau bouillante bien salée pendant une quinzaine de minutes jusqu'à ce qu'une lame de couteau les transperce facilement.
    Les égoutter et les réserver. 
  • Pendant la cuisson des courges, à feu doux, dans une casserole, chauffer la crème et incorporer petit à petit le Cantal râpé en remuant sans cesse.
  • Lorsque l'appareil à la consistance d'une crème épisse, saler et poivrer, ajouter la noix de muscade et mélanger encore.
  • Préchauffer le four à 240°.
  • Couper le chapeau des courges et creuser délicatement l'intérieur à l'aide d'une cuillère parisienne pour ôter toutes les graines.
  • Mélanger les noix concassées à la crème de Cantal et remplir les cavités creusées.
  • Enfourner jusqu'à ce que la crème soit tiède et que les queues des potirons prennent un peu de couleur.
  • Déguster à la petite cuillère, comme un oeuf à la coque en détachant la chair pour la déguster avec l'appareil au fromage.

La chair de ces petits potirons est douce, elle est un peu farineuse  mais pas trop.

Elle se fond bien avec la crème de fromage.

Si vous n'avez pas de ces petites cucurbitacées, faites un gratin classique avec le courge de votre choix et mettez-le dans des petites cocottes.

Entrée