Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelqu'un un jour m'avait, sans rire, baptisée la reine des tuiles.

A l'époque j'avais publié de nombreuses recettes de tuiles... c'était une addiction, un peu comme les Saint-Jacques.
Et puis, je me suis lassée ou plutôt j'ai refait les mêmes.

Cette fois-ci c'est Conticini, encore lui, qui m'a remise aux tuiles mais, j'ai du perdre la main!
Ma première fournée a coulé et les tuiles n'avaient pas de forme. La deuxième, je les ai fait cuire dans des cercles et ne les ai démoulées qu"au sortir du four. Du coup, le bord n'est pas assez mince puisqu'elles n'ont pas pu s'étaler!
Philippe Conticini dit de les étaler au doigt, ce que je n'ai pas fait, j'ai eu tort, car elles étaient un peu trop épaisses.

Ceci mis à part, même si je ne les ai pas parfaitement réussies, elles sont très bonnes et le grain de fleur de sel qu'on ajoute juste avant la cuisson est une belle trouvaille pour donner un peu de pep.

Pour faire ces tuiles pour lesquelles j'avais flashé dès la première lecture, il me fallait du sésame noir et ça, ce n'était pas gagné d'avance... il m'a fallu 2 semaines avant de pouvoir m'en procurer.
Mes premières demandes chez divers marchands d'épices provoquaient immanquablement la même réponse: "Vous devez vous tromper, on n'en a pas, mais par contre, on a des graines de nigelle".
Enfin, après avoir trouvé ces graines "divines", j'ai pu faire les tuiles que voilà.
Vous trouverez sans doute bizarre de mettre 32,5 grammes de farine, mais j'ai divisé le proportions par deux, sous peine de manger des tuiles pendant une semaine!
Pour faire la poudre de pain d'épices, Philippe Conticini déssèche une tranche et la mixe finement, moi j'ai pris des épices de chez Christine Ferber.

TUILES  AU SESAME NOIR ET AU PAIN D'EPICES




Facile
Préparation: quelques minutes
Repos facultatif: 30 mn au froid
Cuisson: 3-4 mn

Pour plein de tuiles:
30 g de farine (type 45)
32, 5 g de beurre (fondu encore chaud)
65 g de sucre glace
65 g de vergeoise brune (pour moi du muscovado)
1 blanc d'oeuf (30 g)
2 oeufs entiers
1  càc rase d'épices à pain d'épices
65 g de sésame noir + 10 g pour la fin
Un peu de fleur de sel

Mélanger toutes les ingrédients secs avec les épices et le sésame noir (réserver 10 grammes). Ajouter le blanc d'oeuf et l'oeuf entier puis le beurre. La pâte doit être bien lisse et semi-liquide. Réserver éventuellement au froid une trentaine de minutes.
Préchauffer le four à 180°.
Sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé, au doigt étaler la pâte finement (1 à 2 mm d'épaisseur) en cercles d'environ 5 centimètres de diamètre.
Parsemer de fleur de sel et des graines de sésame restantes.
Enfourner environ 3 minutes (chez moi 4) et les mettre en forme dès la sortie du four.
Laisser refroidir à température ambiante.

Le sésame noir est une découverte pour moi, j'ai beaucoup aimé. Je trouve qu'en plus, il est particulièrement esthétique... ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

Il faisait très humide hier chez moi, le soir, les tuiles avaient un peu ramolli, à moins que le sucre muscovado ne soit responsable. Demain, j'achète de la cassonnade brune.

A la suite d'un certain nombre de commentaires, je vous rappelle que ces tuiles sont sucrées et ne vont ni pour accompagner un palt, ni à l'apéritif.

Imprimer la recette


Des tuiles à la fève tonka, mais à la façon des Troisgros c'était bon aussi. Et puis n'oubliez pas celles au carambar si simple.

Dessert