Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Voyage au pays de la primeur de Noirmoutier

 

Que de choses découvertes en deux jours !

L’île de Noirmoutier? Non, je la connaissais déjà et bien que cela remonte à pas mal d’années, elle n’a pas trop changée.

Par contre, lorsque j’étais allée à Noirmoutier, c’était en vacances avec mes enfants et il s’agissait plus de plage et de sable que de voir le côté travail dans l’île.

Pour ces deux jours de « travail » mais aussi un peu de vacances (la mer à l’horizon, le vent, la luminosité etc…), j’ai découvert, en compagnie de quelques autres, la pomme de terre primeur et les hommes ou les femmes qui gravitent autour.

On connaît tous de nom la bonnotte mais il n’y a pas qu’elle.

Cette petite ronde ne dure pas longtemps, elle arrivera début mai pendant quelques jours.

Pour notre part, grâce aux quelques jours de temps quasi estival du mois de mars, nous en avons vu et nous en avons même rapporté dans nos valises.

 

Lors de notre séjour dans l'île, nous avons pu goûter toutes les déclinaisons "pommedeterresques" du chef Guilbaud qui nous a proposé un apéritif dînatoire où les primeurs de Noirmoutier étaient exploitées sous toutes leurs formes.

J'ai adoré la Bonnotte creusée et farcie d'un escargot et d'une sorte de pesto à base de persil, amandes, pignons, zestes de citron et beurre à la fleur de sel (de l'île) et la tranche de Sirtema cuite au four servant de canapé à des garnitures diverses. Mais, j'ai aussi beaucoup aimé les toutes simples bonnottes, encore elles, rôties au beurre 1/2 sel, que j'ai ce dimanche refaites avec de la fleur de thym.

 

BONNOTE DE NOIRMOUTIER RÔTIE À LA FLEUR DE THYM

 

BONNOTTES-ROTIES.jpg

 

 

Je ne vous mets pas la recette pour une fois.

C'est trop simple : un gros copeau de beurre demi-sel dans un sautoir.

On le fait fondre doucement et on ajoute les pommes de terre lavées et  séchées, non épluchées, juste sassées (frottées dans un torchon avec du gros sel pour ôter un peu de la  peau très fine) et on effeuille un peu de thym frais.

Terminer en parsemant de fleur de thym.

 

La bonnotte a été abandonnée et même interdite vers les années 60, puis c'est à l'initiative de la Coopérative de Noirmoutier et de  l'INRA qu'elle a été réintroduite de façon officielle.

Pomme de terre a part à cause de son goût et de sa faible teneur en eau, elle est plantée sur des buttes de terre appelées billons qui permettent de limiter les passages de tracteur.

L'agriculteur Noirmoutrain utilise une machine-plantoir spécifique qui creuse le trou où la bonnotte est plantée à la main germe tourné vers le haut, pour assurer une  date de maturité précise.

 

La main de l'homme est encore présente sur cette île, que ce soit pour le sel ou la pomme de terre ce qui explique son prix et aussi ses qualités exceptionnelles.

 

NOIRMOUTIER.jpg

 

Sur cette photo vous pouvez voir un marais salant, une "bourriche de bonnottes et des bonnottes arrachées sous mes yeux.

 

Vous verrez donc apparaître cette petite ronde du 2 au 6 mai mais n'oubliez pas qu'avant vous pouvez vous régaler avec la primeur de l'île.

 

Voilà pourquoi, ces pommes de terre arrivant sur le marché, en leur honneur, la Coopérative de la pomme de terre de Noirmoutier organise un concours du 18 au 26 mai.

 

CONCOURS DE LA POMME DE TERRE PRIMEUR

 

home.png

 

Vous devrez poster entre le 18/4 et le 26/5) une recette sur votre blog, avec un lien et un commentaire sur ce billet pour inciter vos lecteurs à participer nombreux et que je sache quand vous publiez.

Nous attendons donc une recette et une jolie photo de votre assiette dressée.

Vous me mettrez le lien  sur votre participation en commentaire et je choisirai celle qui respectera le mieux le thème du concours : La pomme de terre en toute légèreté.

Je choisirai aussi en fonction de l'originalité et de la présentation.

J'aurai un partenaire de choix avec Mr Guilbaud, cuisinier vendéen étoilé, propriétaire des "P'tits ventres de terre" à la Roche sur Yon.

Cette ancienne crêperie transformée en petit QG du goût vante la cuisson des plats traditionnels dans des petits pots de terre qui préservent toute la saveur des ingrédients. Avec cette  idée chaleureuse qui revisite les p'tites cocottes, le chef vous permet de découvrir une Vendée très gourmande.


Auteur culinaire aux  Editions Ouest France, il souhaite préserver le patrimoine culinaire d’antan de la Vendée et développer le concept de la cuisine familiale du terroir avec des produits locaux, servis dans ces petit pots de terre.


Maintenant, j'aborde le plus important, les récompenses :
Le ou la gagnant(e) que je choisirai  verra sa recette publiée sur le site de la Primeur, il ou elle  recevra un tablier (j'en ai eu un, il est magnifique, couleur naturelle à chevrons...).ainsi qu'i un livret de recettes originales.


Mais, il n'y a pas que ça, pour la grande finale, Mr Guilbaud sélectionnera les 4 recettes et "la meilleure des meilleures" à ses yeux gagnera :  

 

un week-end sur l’Île de Noirmoutier


Les 3 autres recettes gagnantes remporteront chacune un coffret de ventres de terre.

 

VENTRES-DE-TERRE.jpg

 

Les ventres de terre de Mr Guilbaud chauffent devant l'âtre des petits pains piqués sur leurs couvercles.


Voilà, c'est tout, il ne vous reste qu'à jouer avec la pomme de terre, ce n'est pas un produit rare, ça fait partie de notre quotidien et vous n'avez plus qu'à la sublimer et je sais que vous allez le faire, je vous fais confiance.