Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On est au mois d’août, il fait plutôt froid, ça sent l’automne et, tout à coup, alors que je viens d’acheter des pêches pas très mûres, je me laisse tenter par des poires… elles sont marquées « Françaises », je pense qu’elles ont du mûrir assez vite à cause des températures de juillet, et elle atterrissent (pas trop fort quand même) dans mon panier, à côté des haricots verts et des tomates des Andes.
Je croise des touristes Italiens qui font leurs courses, ils doivent être déçus de voir notre marché. Ici, ce n’est jamais extraordinaire, surtout le dimanche, mais en Août, c’est pire, j’ai vraiment du mérite à cuisiner ! ! !
On aimerait des marchés comme ceux de de Paris, de Lyon, d’Annecy ou de bien d’autres villes que je ne connais pas, mais non, il faut se contenter de ce qu’on a…
Je rentre donc à la maison, je range mes courses  et je m’aperçois que si mes pêches sont dures, les poires le sont tout autant ! Et ce n’est pas avec le temps qu’il fait qu’elles vont mûrir dans la coupe à fruits.
Il faut donc les utiliser autrement.
Je me rappelle que dans mon enfance, j’adorais les poires « Belle-Hélène » et je me dis qu’il pourrait être intéressant de revisiter cette recette d’une façon un peu plus moderne, comme un cuisinier Suisse, Philippe GUIGNARD dont je possède le livre . Ses recettes sont superbes, parfois un peu compliquées, mais c’est une grande source d’inspiration.

 

COUPE DE POIRES CARAMELISEES, VANILLE ET CHOCOLAT

poire belle helene

Pour 6 coupes :


Pour les poires caramélisées
6 poires un peu fermes (voire dures)
1 jus de citron
80 g de sucre en poudre
10 cl de crème fleurette

Pour le bavarois vanille
Crème anglaise faite avec ½ l de lait et une gousse de vanille dont on aura gratté les graines, je n'ai pas mis de crème pour que ce soit plus léger, ce n'est donc pas un vrai bavarois.
4 feuilles de gélatine

Pour la couche de chocolat
80 g de chocolat de couverture
10 cl de crème fleurette

Préparer la crème anglaise et quand elle est chaude lui incorporer les 4 feuilles de gélatine ramollies, laisser refroidir.

Eplucher les poires et les couper en petits cubes et les arroser d’un jus de citron, les passer quelques minutes à la poêle avec le sucre pour qu’elles caramélisent; quand elles ont une jolie couleur ambrée, ajouter la crème et faire bouillir quelques secondes. Réserver.

Faire fondre tout doucement le chocolat râpé et lui incorporer la crème, remuer jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Réserver.

Dans des verres ou dans des coupes, verser un peu de crème vanille et laisser prendre imparfaitement au froid, ajouter alors les dés de poires avec leur caramel. SI le mélange vanille est très figé, les poires vont être totalement séparées de la crème vanille et je pense que c’est moins bon.
Remettre au froid un moment et recouvrir avec le reste de l’appareil vanille et laisser ce dernier prendre totalement, cette fois, avant de couler le chocolat fondu  qui a refroidi mais est toujours assez fluide.
On peut si on veut décorer avec des quartiers de poire caramélisés.
Servir très froid.

Ce dessert peut être préparé la veille.

imprimer_la_recette

 

Imprimer la recette

 

technorati tags:          

Dessert