Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jour ou j’ai posté mes ravioli pour le kiki de la Turtle, je vous ai dit que j’avais imaginé toutes sortes de formes, de farces et de coulis pour cette recette et, je vous ai dit que peut-être, ces ravioli pourraient être au pain d’épice et coulis de poireaux. Vous m’avez sans doute crue un peu folle, mais, ce n’était pas sans raison !
Il y a quelques années, pas mal d’années même, des amis et relations dînaient à la maison.
Le dessert prévu était du pain d’épice façon pain perdu avec une crème anglaise à la pistache. J’avais tout préparé : mon pain d’épice était découpé en losanges, 3 par assiettes et devait reposer sur sa crème verte.
Monsieur Mamina, qui avait fini de déboucher les bouteilles (ce qui lui prend souvent un certain temps), proposa de m’aider à napper le fond des assiettes avec la crème anglaise à la pistache, pendant que je poêlais rapidement mon pain d’épices et, en route pour la salle à manger.
Mes convives bien élevés attendent que je porte la première cuillérée à ma bouche et là, horreur ! Je suis restée une seconde à me demander ce que je mangeais mais j’ai immédiatement prévenu :
« Je ne sais pas ce que c’est, mais c’est dégueu… ne mangez pas ça… » et, à ce moment là, j’ai réalisé l’erreur. Monsieur Mamina s’était trompé : il avait servi du velouté de poireaux qui restait de la veille, à la place de la sauce à la pistache.
Je ne vous explique pas l’impression, quand en toute innocence, vous avez dans la bouche une soupe froide et salée (que vous ne reconnaissez pas immédiatement) avec un morceau de pain d’épice perdu tiède et légèrement sucré. Eh bien , pour tout vous dire, c’est pas bon !
J’ai donc dit à mes convives de laisser leur assiette. J’allais recommencer avec les chutes de pain d’épices. A défaut d’avoir une jolie assiette, on aurait au moins le goût prévu.
Et alors, croyez-moi si vous voulez, mais quelques uns de mes convives n’ont pas voulu que je reprenne leur assiette, ils ont tout mangé en disant que c’était exquis, délicieux, merveilleux… j’en passe…
J’étais furieuse… si quand on sert quelque chose de franchement immangeable, qu’on le dit et qu’on vous soutient que c’est bon… comment pouvez-vous penser que d’habitude, ils apprécient vos efforts et votre cuisine ?
J’ai mauvais caractère, je suis une râleuse, là, je n’ai rien dit mais je ne les ai pas réinvités !
Alors, maintenant, je vous donne la recette, sans la soupe aux poireaux ! ! !
L’idéal est de faire son pain d'épice soi-même, j’ai vu une belle recette la semaine dernière, j’ai oublié de la noter, qui peut m’aider ? Bien sûr, vous pouvez préparer la crème la veille.

PAIN D’EPICES PERDU ET SA CREME A LA PISTACHE

PAIN_D4EPICES_PERDU_PISTACHE

Pour 6 personnes :
Pour la crème pistachée :
½ l de lait
4 jaunes d’œufs
80 g de sucre
1 càc de pâte de pistache

Pour le pain d’épices perdu :
2 tranches de pain d’épices par personne découpées à la forme que l’on veut
25 cl de lait
2 œufs
80 g de sucre
1 càs de beurre

La crème :
Faire blanchir les jaunes et le sucre. Porter le lait à ébullition, le verser doucement sur l’appareil blanchi en remuant, faire cuire en tournant sans arrêt et sans jamais faire bouillir en ajoutant la cuillérée de pistache. Tourner sans arrêt jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère ? Enlever du feu et dès que c’est refroidi, réserver au frigo.

Le pain perdu :
Mélanger vivement les œufs et le sucre et ajouter le lait. Le pain d’épices étant taillé de la taille que vous désirez, le faire tremper dans les oeufs et le lait battus. Faire chauffer le beurre à la poêle et cuire les tranches de pain d’épices pour qu’elles dorent un peu.

Dressage :
Napper le fond d’une assiette avec la crème et disposer le pain perdu à votre convenance.

Ce dessert est un grans classique chez moi, je pense qu'il peut être "modernisé" avec une crème à la cardamome.

PAIN_D_EPICES_PISTACHE10

Voilà une deuxième idée de présentation, pour ce qui est de l'anecdote, je serais sans doute plus tolérante  et plus zen maintenant... je les réinviterai.... mais, il est un peu tard!

imprimer_la_recetteImprimer la recette

technorati tags:       

Dessert