Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant de vous donner ma recette d'aujoud'hui, je veux remercier tout le monde pour cette histoire de plagiat ridicule, j'avoue ne pas bien comprendre ce que ce Jehan29 cherche.
Le plaisir de ce blog et des autres, je pense, est de mettre au point, cuisiner et vous donner les recettes essayées ou inventées. Le copié-collé ne présente évidemment pas le moindre intérêt. Merci encore à tout le monde. Mais, revenons dans ma cuisine...

Le grand livre de Philippe Conticini "TENTATIONS" m'a toujours fait rêver mais son format m'a par contre dissuadée de l'acheter. Ce n'est pas très grave parce que ma fille l'a et je lui pique régulièrement. Par contre le petit dernier, le "Concentré de délices" figure en bonne place, non pas dans ma bibliothèque culinaire mais tout près de moi, à portée de main.
Souvent, j'ai besoin de "rentrer" dans un livre avant de faire une recette avec, et avec celui-là, il y a eu une période d'apprivoisement car Conticini fait des choses rigolotes qui sont souvent assez éloignées de mon univers culinaire habituel. Je suis souvent plus classique, mais aujourd'hui, personne n'a pu m'empêcher d'en faire deux d'un coup… une salée et une sucrée.
Je vous donne d'abord la sucrée qui pourrait être, quand on n'a pas le livre, un koikess.
C'est facile, juste un peu long bien que j'ai raccourci le temps de cuisson préconisé pour un résultat qui m'a semblé tout à fait à la hauteur du but recherché.
L'idée est vraiment marrante, j'ai juste ajouté quelques gouttes (4 exactement) d'essence essentielle d'orange pour renforcer le goût donné par le zeste.

CONFITURE DE SPECULOOS

CONCENTRE_DE_DELICES_AUX_SPECULOS2


Pour 2 pots assez petits:
9 biscuits de type Bastogne de LU
½ l de lait ½ écrémé
1 pincée de fleur de sel
Le zeste d'1/2 orange
4 gouttes d'essence essentielle d'orange

Avec le rouleau à pâtisserie ou un petit mixer, réduire les biscuits en poudre. Mélanger cette poudre au lait et porter à ébullition. Continuer la cuisson à feu très doux (il doit juste y avoir de petits frémissements) pendant ½ heure en remuant de temps en temps avec un fouet.
Après cette demi-heure, ajouter le zeste râpé et la pincée de fleur de sel. Mixer pour obtenir une crème très lisse et remettre à cuire une demi-heure supplémentaire.
Ajouter les gouttes d'essence d'orange, verser dans les pots de confiture et laisser prendre au réfrigérateur.
Philippe Conticini conseille d'étaler cette confiture sur de la brioche, des pains au lait, du quatre-quarts… ou même de la manger avec les doigts. Je l'imagine aussi bien avec des crêpes ou dxes quartiers de poires passés à la poêle.

C'est bon, c'est même très bon... un vrai pêché de gourmandise, je suis en train de me demander avec quels autres petits gâteaux on pourrait faire une autre confiture...

Cette recette, je l'ai copiée sur Conticini en lui apportant un atome personnel, mais la photo est de moi, j'espère qu'elle restera à moi!

A la demande de lectrices qui voulaient savoir combien de temps se conservait cette confiture, j'ai demandé à Ph. Conticini qui m'a personnellement répondu que le maximum était de 2 semaines.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

tags technorati :         

Dessert