Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous l'attendiez depuis dimanche! J'ai été sadique, pardonnez-moi, ça m'arrive quelquefois!

Mais, des macarons, des religieuses, en un seul gâteau, c'est un délire de gourmande, non?
Mais non, tout simplement c'est le "relicaron" posé sur mon assiette ces jours-ci! Qu'est-ce c'est que ce barbarisme?
C'est une envie, née après avoir vu une photo dans un Figaro Madame il y a quelques jours. Ce dessert est paraît-il, très inspiré d'une idée de la maison Dalloyau, haut lieu des macarons parisiens aussi.

Sur la photo le macaron était fourré de framboises fraîches et de glace et il y avait écrit facile et rapide, juste ce qu'il me faut en ce moment, car bien que cuisinant tous les jours, je n'ai que peu de temps, je vous l'ai déjà dit, mais il fallait quand même que j'essaie de faire ce montage.

Les macarons, toutes celles qui en font souvent vont pouvoir s'y remettre. Elles sont nombreuses et en laissant parler leur imagination pour les couleurs, nous devrions voir fleurir de belles choses sur les blogs.

Pour ma part, j'ai choisi la solution de FACILITE, comme dans le magazine et j'ai utilisé des coques toutes faites. Je les ai commandées chez un pâtissier de Bourges qui fait de bien bons macarons, je vous en avais d'ailleurs parlé à mes débuts.
Le seul problème s'il on peut appeler ça un problème est qu'il ne fait que du classique: chocolat, café et vanille. Parfois pistache pour le week-end!
Pour avoir le côté bicolore que je souhaitais, il me fallait donc deux couleurs un peu contrastées, alors vanille et chocolat, c'était parfait.

Quand j'ai écrit le mot "recette", c'était pour ça. Je n'ai fait que la ganache et le montage. Je vous donne donc les proportions de la ganache, mais, à part la fève tonka, il n'y a rien de bien nouveau.

RELICARON

RELICARON_1_

La cuillère au pochoir est très inspirée du beau blog italien "Chefblog"

La ganache à la fève tonka pour 4 "relicarons":
Facile
Cuisson et préparation: quelques minutes

10 cl de crème  liquide
100 g de chocolat noir à 70% (en pistoles ou râpé)
¼ de fève tonka râpée

Dans une casserole, porter la crème et la fève tonka à ébullition. Couper le feu, ajouter le chocolat et fouetter jusqu'à ce qu'il soit parfaitement fondu. Laisser refroidir et réserver au froid pour qu'il durcisse.

Finition pour un gâteau:
Poser une couche assez épaisse de ganache sur une grande coque et un peu moins épaisse sur une petite. Assembler les coques correspondantes et poser le petit macaron sur le gros en les saupoudrant de cacao et de sucre glace. Si les coques sont très bombées, les faire tenir avec une pique, les miennes n'en ont pas eu besoin.

En conclusion, trop facile, non? Mais je vous assure que ça fait de l'effet.

Je vais avoir ce soir la visite d'une blogueuse québécoise et de son mari; je pense qu'ils auront un "relicaron" dans leur assiette au dessert.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Et s'il vous reste un peu de ganache, vous pourriez faire ces ravissantes tartelettes-mendiants ou bien aussi ce somptueux gâteau au chocolat bien sûr.

technorati tags:

Dessert