Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma quête du ravioli parfait, depuis que j'ai ressorti mon laminoir, je m'amuse !

Je m'amuse même beaucoup et mes convives ne s'en plaignent pas.

Cette fois, pas de viande dans mes ravioli mais du fromage de chèvre. Du Sainte-Maure de Touraine parce que je j'adore ça et que je ne suis pas la seule !

Il a un petit goût de noisette très fin qui se marie bien avec la petite note d'acidité des tomates de septembre et de la ciboulette qui a poussé comme jamais chez moi cette année.

Maintenant que je maîtrise bien la pâte à ravioli, j'ai pu constater que contrairement à ce que j'avais pu lire, faite avec de la semoule de blé dur, vous pouvez la garder 24 heures au froid sans souci.

Elle ne changera pas de couleur (alaors qu'avec de la farine normale en 24 heures elle a tendance à se piquer de petits points noirs) et se laminera très facilement. Un vrai plus. 

Et, comme vous le voyez, ces petites choses sont dodues juste ce qu'il faut. Moelleuses donc et parfumées. C'est un bonheur que de mettre une cuillerée de ravioli et de compotée de tomates. 

Pour les invités, j'en sers 3 ou 4 par personne , si c'est une entrée. pour un plat, il faudra en compter 7.

Lorsqu'on fait des ravioli, vous vous demandez peut-etre aussi ce qu'on fait de la p^ate qui reste après les avoir découpés ? Eh bien, c'est tout simple, on fait comme les italiens : des "maltagliati" ou pâtes mal taillées. Et là, je vous l'affirme, même si vous en avez mangé la veille, il n'en reste pas une miette !

 

RAVIOLI AU SAINTE-MAURE ET CIBOULETTE, COMPOTÉE DE TOMATES

 

Ravioli au fromage de Sainte-Maure et ciboulette, compotée de tomate

facile
Cusisson : un peu long
Cuisson : 25 mn

Pour 6 personnes :

Pour la pâte à ravioli :

- 225 g de farine de blé dur
- 2 oeufs entiers +3 jaunes
- 1,5 c.à soupe d'huile d'olive
- Sel

Pour la farce :

- 3/4 de chèvre Sainte-Maure de Touraine partiellement écroûté
- 2 c.à soupe de ciboulette ciselée
- Sel (facultatif)

Pour la compotée de tomates :

- 4 grosses tomates mûres
- 1 oignon ciselé
- 1 gousse d'ail émincée
- 1 branche de thym frais
- 2 c. à soupe d'huile d'olive
- Sel et poivre du moulin

La pâte (2 heures avant ou mieux, la veille) :

 

  • Mélanger tous les ingrédients rapidement dans le bol du robot jusqu'à l'obtention d'un appareil sableux. Le réunir en boule, l'aplatir et l'envelopper dans du papier film.
  • Réserver au réfrigérateur puis passer au laminoir (ou au rouleau) jusqu'à ce que la pâte soit à l'épaisseur souhaitée.

 

La compotée de tomates (la veille aussi si vous voulez) :

  • Chauffer doucement un peu d'huile (garder le reste pour la finition) et faire fondre l'ail et l'oignon. Lorsque ce dernier est transparent, ajouter les tomates pelées et épépinées coupées en morceaux. Les cuire avec la branche de thym jusqu'à ce qu'elles soient en compte en gardant un peu de morceaux.
  • Écraser un peu à la fourchette, assaisonner de sel et de poivre et réserver.

 

Finition :

  • Porter un sautoir ou une grande poêle plein d'eau à ébullition. Saler, baisser le feu et mettre délicatement les ravioli à cuire environ 3 à 4 minutes à petite ébullition.
  • Les retirer à l'aide d'une écumoire et les débarrasser sur un torchon.
  • Pendant la cuisson des ravioli, réchauffer la compotée de tomates et la répartir dans les assiettes.
  • Dresser les ravioli sur la compotée, parsemer de ciboulette hachée et arroser d'un filet de l'huile d'olive restante.
  • Servir aussitôt.

 

Utilisez les chutes pour des maltaglaiti comme je vous l'ai dit plus... nous les avons dévorées le lendemain avec un filet d'huile et de copeaux de parmesan !

 

 

Entrée Plat Salé Pâtes Tomates Fromage