Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et encore une recette de fête...

Les tourtes diverses et variées sont faciles à faire (autant qu'une quiche ou qu'une tarte salée) et peuvent toujours être préparées à l'avance.

En version individuelle ou en version familiale, peu importe.

Vous cuisinez la veille ou le matin et vous réchauffez votre "oeuvre" avant de passer à table.

Comme ça, vous êtes zen et vous passez plus de temps avec vos convives.

Pour cette recette qui allie veau et poulet vous pouvez la décliner à l'envi.

 

Pourquoi pas porc et veau? Ou bien lapin et jambon avec des pistaches, et même faisan ou lièvre pour les amateurs de gibier.

 

La pâte feuilletée fait aussi la différence, si vous ne la faites pas vous-même, choississez la marque qui vous donne le plus de satisfaction, n'hésitez pas, éventuellement à la commander chez votre boulanger.

 

Je vous donne des proportions pour 4 tourtes qui font largement le plat de résistance, si vous voulez que ce soit une entrée, réduisez les proportions en conséquence.

 

TOURTE FEUILLETÉE VEAU ET POULET AU VIN JAUNE ET AUX MORILLES

 

TOURTE 0B

 

Facile si la pâte feuilletée est prête

Préparation: 20 mn

Cuisson: 15 mn

 

Pour 4 tourtes de 12 cm de diamètre:

Poiu les tourtes:

4 disques de pâte feuilletée de 10 cm de diamètre

4 disques de pâte feuilletée de 12 cm de diamètre

250 g de veau pas trop maigre

150 g d'escalopes de poulet

2 échalotes émincées finement

12 cl de vin jaune

12 de morilles séches

10 cl de crème liquide

1 jaune d'oeuf dilué dans un peu de lait

Pour la sauce:

12 cl de vin jaune

12 morilles sèches

3 c.à soupe bombées de crèmes fraîche épaisse

 

QS de beurre

sel et poivre


TOURTE 2 0BMettre les moriles (celles des tourtes et celles de la crème) à tremper dans un bol d'eau tiède. Réserver.

 

Faire revenir les échalotes sans coloration dans un peu de beurre, dès qu'elles sont transparentes, ajouter 12 morilles et verser le vin.  Porter à ébullition pendant une minute.

Ajouter la crème, faire réduire d'1/3, assaisonner et réserver.

 

Hacher les viandes, lier avec la sauce à la crème et au vin, assaisonner à nouveau et bien mélanger.

 

Préchauffer le four à 210°.

 

Former 4 boules de chair de poids égal.

Poser les plus petites abaisses de pâte sur  une plaque allant au four (et revêtue d'un tapis silicone).

Déposer chaque boule de chair sur les disques de pâte en les aplatissant un peu sur la base et en laissant environ 1 centimètre libre sur le pourtour. Au pinceau, humidifier légèrement  ce pourtour.

 

Recouvrir la farce avec la deuxième abaisse de pâte et souder les bords à l'aide des doigts ou du dos d'une petite cuillère. 

Dessiner des stries à l'aide d'un couteau pointu et dorer avec le mélange oeuf-lait sans laisser couler la dorure dur l'épaisseur de la soudure.

 

Enfourner 12 à 14 minutes jusqu'à ce que la pâte ait une jolie couleur dorée.

Pendant que la tourte cuit, dans une casserole, verser le vin jaune, le porter à ébullition et le flamber.

Verser le jus de trempage et le reste  des morilles  et la crème, reporter à nouveau à ébullition avant de baisser le feu et de laisser réduire de moitié. Ajuster l'assaisonnement.

 

Servir  les tourtes chaudes avec la sauce à côté  et accompagnée d'une salade croquante. 

 

Bon, ceci dit, c'est pas tout ça, mais qu'est-ce que je vais cuisiner à Noël, moi?

On ne va quand même pas manger la même chose que ces jours-ci...une salade peut-être, ce serait raisonnable, non?

Plat