Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand, pour la seconde fois, vous avez le chance d'être invitée à Noirmoutier pour entendre parler pomme de terre, vous êtes ravie d'aller à la mer, mais, vous vous demandez ce que vous allez apprendre de nouveau!

La pomme de terre, la patate si vous préférez, c'est souvent le premier  légume que nous  goûtons lorsque nous sommes petits et c'est aussi un de ceux que nous apprécions le plus dans l'enfance et même après.

Ces jours-ci, le corps médical vient d'ailleurs de découvrir (après nous avoir expliqué des années durant qu'il fallait les supprimer) que nous ne mangeons pas assez de féculents : pommes de terre, pâtes, riz et lentilles entre autres.

À nous donc les pommes de terre et quand je dis les pommes de terre c'est qu'il n'y en a pas qu'une variété, loin de là.

Il y a plus de deux cent variétés de pommes de terre (en France) inscrites au catalogue officiel des semences de la pomme de terre et je vous mets au défi de m'en citer plus de dix.

Si je vous parle de la Bintje ou de la Bonnotte de Noirmoutier, de l'Agatha ou de la Roseval, vous savez de quoi il s'agit... avec l'Amandine, ça va encore! Mais dès qu'on passe à la Catarina, l'Axelle ou l'Opeline, vous séchez, non?

Et pourquoi ? Parce que vous ne les trouvez pas  chez vos commerçants ou alors parce que vous ne savez pas où regarder comment elles s'appellent.

C'est bien dommage car les unes ou les autres  pourraient selon leurs qualités spécifiques devenir des röstis (la recette est en fin de billet) comme ceux qu'Alexandra Beauvais nous a cuisiné en plein air l'autre jour ou bien des galettes de purée ou encore des pommes de terre en croûte de sel.

Toutes ces recettes étaient délicieuses et chaudes car il  fallait bien ça pour nous réchauffer mercredi dernier. Le  soleil était pourtant là en fin d'après-midi, mais le thermomètre ne dépassait pas les 12° et le vent était  aussi de la partie...

 

NOIRMOUTIER-RO-STI.jpg

Rösti d'Alexandra Beauvais

 

Il y a donc de nombreuses variétés de pommes de terre et je reviendrai bientôt sur le travail des obtenteurs (outch, un mot que je ne connaissais même pas!) ou créateurs variétaux.

Une fois qu'une nouvelle variété de pomme de terre est née du croisement de deux variétés existantes, elle passe par de nombreuses épreuves et doit mériter ses galons.

Nous avons, ces deux jours passés à Noirmoutier été entre autres à la Coopérative Agricole de Noirmoutier et nous avons goûté certaines variétés en instance d'habilitation. Ces pommes de terre doivent répondre à de nombreux critères comme leur goût, leur fondant, leurs qualités à résister à la météo de diverses régions etc...


NOIRMOUTIER-Mr-SEMLIN.jpg

     Gérard Semlin, directeur de la Coopérative Agricole de Noirmoutier  

 

Déguster des pommes de terre n'est pas évident du tout. 

Cuites à l'eau, sans trop de sel nous devions donner des notes selon des critères bien établis. Il y avait une fiche par pomme de terre soumise au test  et comme vous pouvez le voir, nous avons pris notre rôle très au sérieux!

 

FICHR.jpg

 

 

NOIRMOUTIER-COOP-1.jpg

 

 

Il se fait tard, je n'ai pas fini de vous parler de la patate mais après ces pommes de terre justement, j'ai enchaîné sur un week-end "roquefortin" au pays de Papillon, je vais donc revenir rapidement sur tout ça après cette absence de presque  une semaine pour vous raconter plus de choses par le détail...

 

 

 

RÔSTI DE PRIMEUR DE L'ÎLE DE NOIRMOUTIER

 

 

 Facile

 Préparation : 15 mn

Cuisson : 15 mn

 

Pour un grand rösti:

500 g de pommes de terre râpées (Lady Crist'l)

50 g demmenthal râpé (facultatif)  ou 2 c.à soupe d'alges wakamé (facultatif aussi)

4 c.à soupe d'huile

Sel de Noirmoutier

Poivre du moulin

 

  • Laver et peler les pommes de terre, les râper.
  • Mélanger les pommes de terre avec le fromage et les algues, les presser un peu entre les mains en formant une grande ou des petites galettes.
  • Chauffer l'huile dans une poêle et déposer le paillasson de pommes de terre dans l'huile chaude.
  • Laisser cuire jusqu'à l'apparition d'une première coloration.
  • retourner les rösti délicatement à l'aide d'une spatule et poursuivre la cuisson à feu doux.
  • Lorsque les rösti sont colorés sur les deux faces, les débarrasser sur un papier absorbant et assaisonner.
  • Servir chaud.

On ne sale pas les pommes de terre avant la cuisson car elles rendraient trop d'eau et ne grilleraient pas...

Bavardages Pommes de terre Accompagnements Rostïs