Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne sachant pas si je disposerai d'une connexion internet pendant ce week-end belge, je programme ce billet.

Je suis  en Belgique depuis vendredi soir et j'ai prévu pull et imper mais je pense que nous n'allons pas en avoir besoin tant cette réunion et l'ambiance vont être chaleureuses.

Un "Blogopotes tour" il fallait bien être  Philou pour penser à ça... et Apolina qui l'a suivi et  Marion aussi, jepense qu'elles n'ont pas eu non plus les 2 pieds dans le même sabot je crois.

 

Ce qui est chic c'est que nous allons rencontrer plein de gens, certains que nous connaissons déjà, d'autres, encore inconnus, mais, si cette rencontre est aussi sympathique que le 1 er Salon du blog culinaire, elle va aussi nous permettre d'identifier certaines des têtes qui seront au 3 ème salon de Soissons les 20 et 21 novembre.

 

SBC3

 

A Liège nous allons retrouver notre cher Damien justement et du coup, je vous rappelle qu'il vous reste un peu moins d'un mois pour participer  au concours de la photo culinaire qui s'ouvre aussi aux blogueurs.

 

PECHES ROUGES ENCADREES 2

 

Pour  ma part j'avais envoyé cette photo et comme nous avons encore quelques jours, je vais essayer d'en envoyer une autre, mais comme tout ce que je fais en ce moment ne me plaît pas trop, j'essaie encore!

 

En attendant mon retour à Bourges, je vous propose de relire ces paroles de Jacques Brel, que pouvons-nous ajouter sur la Belgique après lui!

 

"LE PLAT PAYS"

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le coeur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluies pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien.

 

Jacques Brel 1962

 

 

Bavardages