Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les soirées d'été, même fraîches (on met une petite laine et le tour est joué) comme celle de dimanche, sont propices aux apéros entre amis.

Il fait jour assez tard et c'est un plaisir de se retrouver avec des gens sympathiques autour d'un verre accompagné de quelquechose à goûter!
Si on est autour d'une table de jardin, le problème existentiel de la verrine n'existe plus, il est  facile de poser son verre devant soi pendant qu'on se sert de sa petite cuillère... pas besoin d'être Vishnu (ou Vishnou ou Vichnou) le Dieu Hindou aux quatre bras et quatre mains!

Ma dernière verrine était encore une fois verte et blanche comme celle aux courgettes et à la crème d'ail de l'autre jour. Ayant pensé à un gaspacho d'avocat, je me suis replongée dans le livre d'Alberto Herràiz intitulé "Gaspacho" .
Il précise bien que dans tout gaspacho digne de ce nom, il y a de la mie de pain, j'y ai rénoncé car l'avocat apporte suffisamment d'épaisseur avec se propre texture.
L'avocat avec son petit goût de noisette a une chair suave qui se marie bien à des saveurs plus corsées et c'est tout naturellement que j'ai pensé au Roquefort en deux déclinaisons, crème et éclats...  et, vous voulez que je vous dise, ces verrines n'ont pas reçu la moindre critique!

VERRINES DE "GASPACHO" D'AVOCAT AU ROQUEFORT EN 2 FACONS



Facile
Préparation: 15 mn
Cuisson: 5 mn

Pour 10 verrines:
1 avocat mûr
1/4 de jus de citron
1/2 verre de bouillon de légumes (+ ou - ) maison ou reconstitué
15 cl de crème fleurette
80 g de Roquefort (60 + 20)
Sel et poivre

Le Roquefort:

Au moins 2 heures avant:

Couper 60 g de Roquefort en morceaux et les faire fondre à feu doux  dans une casserole avec la crème fleurette. Bien mélanger. Lorsque le Roquefort est fondu, filtrer et réserver le mélange au frigo.

Lorsque la crème est bien froide, au batteur, la monter en chantilly assez ferme, ajuster l'assaisonnement (attention au sel à cause du Roquefort). Mettre dans une poche à douille et réserver au froid.

Tailler les 20 g de fromage restant en petits "éclats" et les réserver aussi sur une soucoupe au froid.

L'avocat:

Eplucher l'avocat, le couper en dés et l'arroser avec le jus de citron. Mettre les dés d'avocat dans le blender avec la moitié du bouillon. Mixer et vérifier la consistance en rajoutant du bouillon jusqu'à l'obtention d'une purée très lisse, ni  trop liquide, ni trop épaisse. Assaisonner légèrement de sel et de poivre. Verser dans les verrines et réserver.

 

Finition:

A l'aide de la poche à douille déposer un nuage de crème au Roquefort et quelques "éclats" de fromage bien froid.

 

Comme d'habitude, vous allez plonger votre cuillère en prenant d'abord un petit morceau de Roquefort brut qui va se fondre dans la crème déjà savoureuse en terminant par l'avocat. Un petit sablé (n'oubliez pas mon jeu) salé ou bien une tuile et vous vous régalez.

Malgré le jus de citron (qui ne doit surtout pas être perceptible), qui empêche l'avocat de s'oxyder, ne préparez pas cette verrine la veille. le matin pour le soir, c'est mieux!

 

Demain, un dessert tout fraises....

 

Imprimer la recette

 

 

N'oubliez pas que de l'avocat, il y en a déjà eu dans cette très belle recette de Guy Lassausaie.

 


Apéritif