Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore un grand week-end devant nous, ce mois de mai donne des envies de farniente... et curieusement, alors que la ville semble vide, les chalands se bousculaient hier matin devant les étals du marché.

Une fois mon panier rempli de quelques légumes tout frais, il ne restait pas beaucoup de place pour autre chose.
Un coup d'oeil chez le poissonnier me procure une petite déception. Je cherchais une belle sole et il n'y avait que des céteaux!
Mais heureusement quelques crevettes vivantes qui frétillaient à qui mieux mieux dans leur cagette m'ont consolée de ma déception... la sole, ce sera pour un autre jour!



Ces petites crevettes vivantes, assez rares ici, m'ont rappelé les vacances au bord de la mer en Bretagne et j'ai en une furieuse envie de les manger de la façon la plus simple possible!
Un peu d'huile d'olive et une branche de romarin (fraîche si possible) dans la poêle, les crevettes sautent vivement jusqu'à ce qu'elles changent de couleur... et hop, on les débarrasse sur un papier absorbant, on sale avec de la fleur de sel et on déguste, tout chaud, avec les doigts en enlevant que la tête!


C'est bon, ça craque un peu sous la dent, la chair est parfumée et même curieusement, légèrement sucrée. Avec un petit verre de vin blanc, c'était parfait!  (Montlouis Minérale+  2007 de Frantz Saumon)
Voilà, c'est tout, je reviens tout à l'heure avec, enfin, mon sirop de coquelicot!

technorati tags:



Apéritif