Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous l'ai dit hier, il me reste un invité... arrivé le 31, il va rester quelques jours encore avec nous.
Célibataire, il cuisine plutôt bien (normal, puisque c'est mon frère) mais ne se fait pas, étant seul, forcément ce qu'on cuisine dans une maison où on est plus nombreux.
Je n'ai pas pu résister de lui proposer aussi quelques huîtres... des chaudes et de froides, et, malgré le temps glacial, celles en gelée m'ont beaucoup plus plu, laissant le goût de l'huître plus présent que les autres. Je vais vous donner la recette de celles que nous avons préférées, les autres se déclinent avec la même "sauce" au départ, on crème, on beurre et on "parmesane" avant d'émulsionner et de gratiner... pour moi, la recette est moins intéressante  car le parmesan est un peu trop puissant et l'huître trop cuite.
Ces deux déclinaisons sont servies dans une même assiette pour un contraste chaud-froid qui me plaisait bien au départ.
La recette que je vous donne est tirée du très beau livre d'Eric Godot édité chez Favre.

HUÏTRES EN GELEE DE THE


Facile
Préparation: à peine 10 minutes une fois les huîtres ouvertes
Cuisson: 5-6 minutes


Pour 3 huîtres par personne:
12 huîtres n°2
1 feuille de gélatine réhydratée et essorée
1/4 de botte de coriandre fraîche
1/4 de l de thé de Ceylan
Sel et poivre


Ouvrir les huîtres et jeter la première eau. Réserver les huîtres dans une casserole et laisser la seconde eau se reconstituer. Filtrer le jus pour éliminer toute trace de coquille.
Dans une casserole chauffer  l'eau de huîtres pour raidir  les mollusques. Réserver l'eau et les huîtres dans des récipients séparés.
Laver les coquilles vides et les sécher, remettre les huîtres au fond  et réserver.
Hacher la coriandre. réserver.
Faire infuser les 25 g de thé avec 1/4 de litre d'eau (minérale, si l'eau a un goût!)
La gelée de thé:
Ajouter le jus des huîtres  au thé chaud, incorporer la feuille de gélatine, la coriandre et assaisonner. Verser doucement ce liquide dans les coquilles garnies et bien calées (avec du gros sel éventuellement), laisser prendre à température ambiante puis au froid.

Cette huître en gelée est excellente , le thé qui doit être assez infusé apporte une note intéressante sans dénaturer le produit. La gelée n'est pas trop ferme et est agréable avec l'huître bien charnue.

Une huître, une seule fera un joli amuse-bouche, trois suffiront pour une assiette à servir en entrée.


Imprimer la recette

Et d'autres huîtres, avec une royale d'asperges, c'est ici et encore en gelée, c'est .


technorati tags:
Entrée