Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd’hui, c’est samedi. Et si vous faisiez un petit dessert pour demain ?
En fait, j’ai encore testé une recette pour les Fêtes. Aujourd’hui, une nièce et son mari passaient par Bourges pour déjeuner, et ils ont fait les goûteurs.

Ils ne se sont même pas plaints donc, je vous donne cette recette, réalisable sans aucun problème 24 ou même 48 heures à l’avance; c’est encore du chocolat, mais ça ne vous déplaira pas forcément. Si vous ne pouvez pas avoir de chocolat de couverture (Valrhona, ou Barry plus facile à trouver) et que vous utilisez du chocolat au lait classique, supprimez le sucre !
J’ai mis mon appareil à biscuit dans un cadre rectangulaire, mais un cercle fera aussi bien l’affaire. Ce gâteau vous offre trois textures différentes: le biscuit assez moelleux, la crème qui le recouvre très onctueuse mais fraîche et la tuile très craquante.

J’ai touvé cette recette sur un site internet, je l’ai sensiblement modifiée donc, maintenant c’est ma recette de :

CHOCOLAT CREMEUX ET CROQUANT

VARIATION_DE_CHOCOLAT

Pour 8 à 10 personnes :
Le biscuit :
120 g de chocolat de couverture au lait (avec le valrhona, l’équilibre du goût et du sucre est parfait)
25 g de couverture noire
100 g de beurre
60 g de farine
4 jaunes d’œufs moyens
6 blancs d’œufs
60 g de sucre semoule
La crème au chocolat au lait :
200 g de chocolat au lait
50 g de couverture noire
4 jaunes d’œufs
20 cl d’eau + 2 càs de sucre qu’on porte à ébullition de façon à avoir un sirop, laisser refroidir
250 g de crème
Tuile croquante :
50 g de fondant (si on n’a pas de fondant, dissoudre 50 g de sucre glace avec 2 ou 3 càs d’eau)
30 g de glucose
20 g de poudre de noisettes
30 de chocolat de couverture au lait.
4 càc de grué de cacao (facultatif)

Pour le biscuit :
Préchauffer le four à 200°.
Blanchir les jaunes d’oeufs et le sucre. Faire fondre ensemble le chocolat et le beurre Ajouter à l’appareil précédent. Battre les blancs en neige assez ferme et les incorporer délicatement avec la farine au mélange œufs-sucre-chocolat et beurre.
Faire cuire environ 20 mn. Une lame de couteau piquée dans le biscuit doit ressortir sèche.
Laisser refroidir.

Pour la crème :
Faire fondre les chocolats au bain-marie ou au micro ondes. Réaliser un sabayon avec les jaunes, le sirop et la crème en fouettant très vivement ce mélange sur feu doux jusqu’à épaississement. Hors du feu, ajouter le chocolat fondu. Couler la crème ainsi obtenue sur le biscuit et réserver au réfrigérateur.

Pour la tuile croquante :
La température du four doit être descendue à 170-180°.
Faire cuire le fondant avec le glucose. Incorporer le chocolat râpé et la poudre de noisettes, étaler cette crème en forme de tuiles allongées sur une feuille de silicone et faire cuire jusqu’à une jolie coloration (chez moi, ça a pris une dizaine de mn) Détacher de la plaque dès que la tuile a refroidi.

Dressage :
Démouler de gâteau en passant une lame de couteau tout autour du cercle ou du cadre. Couper en part ou en triangle, poser sur l'assiette et piquer un morceau de tuile dans la partie crémeuse.

On peut ajouter un peu d’appareil à tuile émietté pour le décor, et éventuellement une boule de glace, personnellement, je trouve ce gâteau assez riche pour le servir tel quel.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Dessert