Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier soir nous avons mangé de belles asperges vertes du Berry… avec une petite sauce classique revisitée que je vous donnerai demain.
Pour aujourd'hui, c'est un petit dessert tout gingembre fait en s'amusant, parce que mon chocolat blanc s'ennuie un peu dans le placard et que j'adore le réveiller!
La panna cotta est très inspirée de ma recette de la semaine dernière, mais, comme le gingembre va très bien avec le chocolat au lait, j'ai voulu essayer avec le chocolat blanc et nous avons aimé aussi.
Le piquant du gingembre nous a un peu chauffé le palais et, la prochaine fois, j'ajouterai sans doute un coulis de fraises.
Comme aujourd'hui, je n'avais pas de fraises pour faire contraste,  j'ai juste fait un petit croustillant qui n'est en fait qu'une base de tuile empruntée à Gilles Choukroun dans un livre intitulé "100% épices" et que j'ai découpée en bandelettes avant de les enrouler autour d'un manche de cuillère.

PANNA COTTA AU GINGEMBRE ET SON CROUSTILLANT

TUILE_AU_GINGEMBRE10

Pour 4 personnes:

Pour la panna cotta:

10 cl de crème liquide légère
5 cl de lait ½ écrémé
100 g de chocolat blanc (en pistoles, cassé en morceaux ou râpé)
1 feuille de gélatine ramollie dans l'eau froide ou d'agar-agar selon vos préférences
1 càc de gingembre frais râpé

Porter la crème et le lait à ébullition. Couper le feu et ajouter les chocolat blanc en tournant sans arrêt jusqu'à sa dissolution totale. Incorporer la gélatine ou l'agar-agar et terminer par le gingembre. Verser dans vos verrines et laisser refroidir avant de mettre au frigo au minimum pendant 2 heures.

Pour le croustillant:

Le jus d'1/2 orange
25 g de sucre roux
25 g de sucre semoule
20 g de farine
25 g de beurre fondu
1/2 càc de gingembre frais râpé très finement

Mélanger, dans l'ordre, les sucres, la farine, le jus d'orange, le beurre fondu et le gingembre. Laisser reposer au frigo pendant une heure. Préchauffer votre four à200°. Etaler la pâte, à la spatule, sur une plaque de cuisson anti adhésive sur une épaisseur d'environ 3 mm. Faire cuire jusqu'à ce que la couleur soit de couleur miel un peu ( pas trop) foncé.
Laisser refroidir, couper en bandelettes aux ciseaux (ou à l'emporte pièce, en forme de tuiles) et les enrouler sur un manche de cuillère en bois.

Si la pâte refroidit un peu trop vite et ne se travaille pas aussi bien, la remettre dans le four encore chaud 1 mn ou 2 et recommencer à lui donner la forme souhaitée.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

tags technorati :

Dessert