Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est le plein moment des groseilles… les groseilliers croulent sous les fruits et comme toujours, lorsque tous les fruits sont mûrs en même temps, les confitures ou les gelées sont là pour nous sauver et éviter de gaspiller.

Et puis, n'est-ce pas le bonheur quand on retrouve, sur la table du petit déjeuner, ces fruits préparés et sagement rangés dans des pots pendant l'été?

Depuis quelques années, les confitures sont devenues très variées. On les trouve parfumées d'herbes fraîches, de sucres un peu spéciaux ou d'épices et nous nous régalons de toutes ces trouvailles originales.

Mais, je dois vous avouer que pour la gelée de groseilles, je ne reconnais qu'une seule recette. C'est celle que faisait ma grand mère savoyarde d'adoption.
Ma mère m'avait transmis une recette mais sa mémoire devait être un peu défaillante car si elle respectait le côté sans cuisson, elle était beaucoup plus longue à faire que l'originale,  puisqu'il fallait commencer par égrainer les fruits.
En cherchant dans des vieux papiers, je viens de retrouver la seule, la vraie, celle qui a bercé mon enfance, écrite sur une feuille volante, de la main même de ma grand mère.

Elle a le goût du fruit nature et se fait sans cuisson. Elle est si simple à faire, il faudra juste sacrifier un torchon ou un linge car après avoir pressé les grappillons pour recueillir le jus, il est irrécupérable… à moins que vous n'utilisiez les filtres presse-fruits prévus pour cet usage (qui me donnera le nom?).

Sur mes photos, vous pouvez voir la couleur superbe de cette gelée, juste exactement celle des fruits lorsqu'on vient de les cueillir.
En temps normal, la gelée est un peu plus liquide qu’une gelée normale mais cette fois-ci, j’ai voulu vous la montrer trop vite et elle ne s'est pas "faite" assez longtemps. Ni par ses 24 heures au soleil qui était absent, ni par ses 3 semaines de frigo! Vous la voyez donc franchement liquide mais comme d’habitude, elle est mieux que bonne! Exceptionnelle même!

GELEE DE GROSEILLES CRUES

GELEE_DE_GROSEILLES_CRUES

Facile
Pas très long, juste un peu de patience !

Peser le récipient que vous allez utiliser. Presser les fruits sans les égrainer au dessus de votre bassine dans un torchon en le tordant fortement pour recueillir le maximum de jus. Peser à nouveau de manière à avoir le poids du jus.
Ajouter la moitié de ce poids en sucre et remuer régulièrement le mélange pour que ce dernier soit parfaitement fondu. Ne pas vous presser, remuer à chaque fois que vous passez dans la cuisine. Cela peut prendre plusieurs heures.
Ebouillanter les pots de confiture, verser le jus sucré obtenu, les fermer avec de la cire blanche (à l’ancienne) ou avec un couvercle, les retourner et les placer au soleil 24 heures avant de les stocker au frigo.
Ne pas y toucher pendant environ 3 semaines.

GELEE_DE_GROSEILLES_1

Voilà, c’est tout. Comme je ne pouvais pas attendre les 3 semaines "réglementaires" sous peine que la saison des groseilles soit finie, le résultat est moins ferme que d’habitude mais toujours aussi bon. Si vous avez des groseilles, essayez cette façon de faire au moins une fois et vous me direz ce que vous en pensez.

GELEE_DE_GROSEILLES_CRUES_4

A déguster sur un toast légèrement grillé ou avec un scone tiède... ou encore, comme ça, à la petite cuillère! C'est aussi une merveille pour arroser une glace à la vanille, tout simplement!

Au bout de deux jours, j'ai refait une photo vite fait, la gelée commence à prendre... je vous la montre:

IMG_5239

Connaissez-vous beaucoup de confitures où on ne met que la moitié du poids de sucre par rapport aux fruits?

C'est donc une confiture légère...

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Vous voulez aussi une confiture aux spéculos assez étonnante, et aussi, une autre, plus étonnante aussi aux poivrons rouges?

technorati tags:

Dessert