Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quelques fois, même après 38 ans de mariage, vous devez céder à des injonctions renouvelées de la part de votre conjoint qui vous réclame une recette qui le fait totalement flasher.

Il en a déjà été ainsi par exemple pour un mi-moelleux mi-flanc ou bien un farz. Je ne dirais pas de qui sont ces recettes (sauf si vous me faites du chantage) car on va m’accuser d’avoir des chouchous !

Donc, cette semaine, j’ai entendu tous les jours la même litanie : " Ca doit être bien le poulet au vin jaune d’Estèbe, autrement tu peux aussi faire celui de Patrick Chazallet, c’est comme tu veux. Je vais juste te chercher le vin à la cave ".

Alors, au bout de la 2272ème fois depuis le 16 janvier, ce qui ne fait pourtant que 5 jours, j’ai craqué. C’est qu’il est têtu, le Monsieur !

Il est donc descendu courageusement à la cave, pourtant, c’est un effort pour lui ; et il m’a remonté quelques flacons indispensables à la cuisine et à la dégustation de la bête.

N’ayant pas trouvé de poulet de Bresse, il ne fallait quand même pas lésiner (voir chez Monsieur Estèbe ce qu’il pense du prix des morilles et de celui du vin), j’ai acheté une géline de Touraine qui s’est montrée tout à fait à la hauteur de sa tâche, à savoir faire honneur à ses accompagnateurs.

J’ai sorti ma très belle cocotte verte, offerte par une de mes filles il y a quelques années, et comme vous pouvez vous en douter, je ne l’ai pas regretté.

IMG_3319

Classiquement accompagné de pâtes fraîches, ce plat mythique est slurpissiquement top ou topement slurpique, je ne sais pas, à vous de faire et de goûter, c’est facile.

POULET_AU_VIN_JAUNE

Et, avec ça, pour ceux que ça intéresse, nous avons bu ceci:

CHATEAU_CHALON

Et là, personne ne l'a regretté.

Pour imprimer la (les) recette(s), je vous laisse aller chez les messieurs cités ci-dessus, donc, pas ma petite imprimante aujourd'hui, elle ne sert à rien.

technorati tags:

Plat