Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà, je suis de retour parmi vous.
C'était un petit week-end rapide où toute la jeune classe familiale s'est retrouvée.
Vous savez beaucoup de choses sur mes petits enfants… le garçon et la fille  viennent de l'autre côté de la Manche et les deux filles  habitent à Rouen.
Lorsque nous raccompagnons les premiers après un petit séjour à la maison, c'est pratique et agréable de se retrouver chez les parents des secondes. Nous faisons la moitié du chemin chacun et les cousins peuvent se voir, se disputer et jouer ensemble.
Pour les adultes, c'est un moyen de se voir tous et Normandie oblige, nous mangeons souvent des huîtres et du poisson.
Nous avons aussi souvent droit à un petit apéritif et cette fois-ci, j'ai refait une nouvelle version de bouchons fromagés… les uns déclinés (à venir) du Thuriès et les autres un peu inventés à partir de poireaux qui n'attendaient que ça!

BOUCHONS FROMAGES CRAQUANTS

POIREAU_ET_FOURME

Facile
Préparation:15 mn
Cuisson:4 mn

Pour une trentaine de bouchons:
100 g de fourme d'Ambert
50 g de ricotta ou de St Morêt
2 blancs de poireaux de 12 cm de long environ
25 à 30 g de noix concassées
Sel et poivre

Torréfier les noix pendant à peine 1 mn à la poêle.
Couper le poireau en deux dans le sens de la longueur et le laver soigneusement. Détacher les feuilles et les ébouillanter pendant 3 ou 4 mn pour qu'elles soient cuites. Les réserver en les posant les unes à côté des autres sur du papier absorbant.
Laisser la fourme d'Ambert à température ambiante avant de la travailler à la fourchette avec la ricotta ou le cream cheese jusqu'à ce qu'elle soit le plus lisse possible. Saler et poivrer si nécessaire.
Etaler la pâte de fromage sur un tapis en silicone ou du papier sulfurisé sur un bande assez longue et pas trop large.
Poser une ligne de noix torréfiées sur toute le longueur et rouler la feuille pour former un boudin enfermant les noisettes.
Laisser refroidir un peu ce boudin en le mettant 15 mn au réfrigérateur puis le couper en petites portions d'1 cm de long.
Envelopper ces petites portions avec la feuille de poireau comme sur la photo en égalisant chaque bouchon pour qu'ils soient tous de la même taille.
Présenter sur un plat, en tenant fermé avec un bâtonnet ou simplement en appuyant suffisamment pour que le poireau  tienne grâce à l'humidité de la feuille cuite (ou en collant avec une "miette" de crème de fromage).

La fourme d'Ambert peut être remplacée par du roquefort, les noix par des noisettes, la marche à suivre sera toujours la même.

J'ai préféré la version ricotta, mais je ne voudrais pas que vous pensiez que je suis mono-maniaque!

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Des amuse-bouche au fromage, il y en a ici aussi avec du pecorino, ou bien les fameux et délicieux bouchons du Thuriès à la poire confite,  ou encore des boulettes au chèvre épicé en diverses façons.

technorati tags:

Apéritif