Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ma vie de blogueuse ou la bistronomie vue de l'intérieur...

Avant, je dis bien avant, il y a plus de 6 ans, j'étais déjà passionnée de cuisine.

Je ne bloguais pas mais, comme j'avais la chance de découvrir de temps en temps des tables gastronomiques, j'adorais échanger, parler avec les chefs.
Ne doutant de rien, il m'est même arrivé d'en inviter à ma table... je me rends compte maintenant que j'étais un peu "gonflée"  mais c'était toujours des moments agréables et riches.

Et puis, le blog a fait irruption dans ma vie!

Au début, il a été très sage : je publiais mes petites recettes, je vous racontais des bribes de moi. J' étais ravie et à priori, vous aussi.

Les mois passant, j'ai eu la chance d'être parfois invitée a des évènements et j'ai rencontré des professionnels cuisiniers, producteurs de fromage ou autre.

J'ai découvert un autre monde, des passionnés comme les vignerons que nous connaissons avec monsieur Mamina.

Ces passionnés sont quelque part un peu fous, ils i savent communiquer leur passion et leur grain de folie et chaque fois,  je bois leurs paroles.

Vous savez bien que c'est plus rapide et plus facile de faire rapide et moyen que grand...

Alors, quand l'an passé, j'ai de façon un peu particulière dîné chez l'Ami Jean, ce Stéphane Jego dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois et j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce personnage hors du commun.

Un sacré caractère, un sacré tempérament, une sacrée cuisine, un sacré bonhomme.

Une rencontre comme on n'en fait pas tous les jours et c'est dommage. Quoique, les exceptions doivent rester exceptionnelles.

Si le monde n'était fait que de gens talentueux comme lui, aussi exigeants avec eux-même qu'avec les autres... il n'y aurait pas de crise! 

Stéphane est tout sauf quelqu'un qui peut laisser indifférent et hier, j'ai eu le privilège, la chance extraordinaire de réunir chez lui, certains de mes amis de la blogosphère.

La journée a été unique, Stéphane nous a présenté ses collaborateurs au quotidien, ceux, qui lui fournissent les meilleurs produits. Je reviendrai sur chacun d'entre eux petit à petit mais retenez aussi qu'au 27 rue Malar, Paris 7ème on vous accueillera avec empressement dans une ambiance bistro mais avec des produits hors pair. 

La rançon de la gloire, c'est qu'il faut réserver avec un peu d'avance bien qu'au déjeuner, quelques jours suffisent. Pour le dîner c'est un peu plus long d'autant que sur les 2 services en soirée, depuis le 1er septembre, pour que la clientèle se sente dans une atmosphère un peu plus raffinée (bien que restant bistrot), le chef a supprimé 30 couverts...

 

L-ami-Jean-Joue-de-veau-aux-cocos-de-Paimpol.jpg

Photo prise sur le vif avec une lumière difficile.... joue de veau cuite 17 heures avec homard et cocos de Paimpol... ce n'est pas forcément très photogénique mais le contenant en porcelaine biscuit est si joli qu'on ne voit que lui... ensuite, les papilles sont retournées de bonheur et on ne regrette même plus une assiette plus chic mais mille fois moins goûteuse.

Si d'aventure vous voulez découvrir ce chef et sa cuisine, surtout n'oubliez pas... la carte des vins (à des prix souvent raisonnables) est top aussi.

C'est inracontable en fait... j'avais vanté le riz au lait qui est un des incorruptibles de la maison, mes "invités n'en sont pas revenus... c'est au delà des mots.

Si vous voulez voir une petite vidéo de ce moment allez sur la page Facebook du chef et prenez l'habitude de le suivre vous irez de découvertes en découvertes.

 

https://www.facebook.com/JegoStephane 

Bavardages