Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier je vous parlais de la visite de mon amie québècoise, des coups de fil reçus, des mails échangés, des rencontres, des paquets… quand, justement hier, en fin de matinée, le facteur a sonné chez moi avec un gros colis.

C'était mon blogcolis. Je peux vous dire que bien que ce ne soit pas le premier, l'excitation du paquet surprise ne s'émousse pas.
C'est bien plus qu'une surprise, ce blogcolis. Au départ, pour tout le monde, il y a trois questions:

QUI? QUOI? d'OU?

L'adresse de l'expéditeur sur le paquet n'est pas toujours explicite. Parfois, le nom du blog et le pseudo ne ressemblent en rien à l'identité réelle.

Mais là, j'ai eu de la chance, car ma très généreuse expéditrice du blog "Carnet gourmand" me met souvent des commentaires et ses mails sont sous nom. Le paquet portait son nom et venait du sud, de l'Hérault plus exactement.

Mélinda m'a gâtée. Elle a même pensé à mes petits enfants avec des gourmandises.

mam

Je ne vais pas tout vous énumérer, vous pourriez être jalouses, mais, entre une sauce à la truffe ou une estragonnade, des cartes avec des recettes de là-bas et aussi une boîte à gâteaux… pleine bien sûr, il y avait un petit pot de verre contenant des olives noires et vertes!
Ces confiseries m'ont ramenée quelques (oh non, ce n'est pas possible!) 55 ans en arrière! Et, malgré ce nombre d'années assez considérables j'avais le sourire en croquant une olive noire de ce petit pot!

En vacances dans le midi, il y a donc "quelques" années… mon grand père paternel m'avait apporté de ces olives avec une amande au milieu. Et moi, boudeuse, du haut de mes 6 ans, je refusais d'y goûter puisque je n'aimais pas les olives! Et les noires encore moins.
Avec une douce persuasion, il avait réussi à me convaincre que ces olives-là étaient différentes… et, naturellement, une fois goûtées, je les avais beaucoup aimées.

Une grosse boîte de thé accompagnera mes après-midi d'hiver et je pense déjà à ce que je vais faire avec ma gelée de cerises noires au piment d'Espelette…

Mélinda, encore un gros merci à toi pour tant de gentillesse. Pour Clairchen et sa célèbre "Marmite d'un p'tit point", l'organisatrice: HIP HIP HIP, HOURRA!

Bavardages