Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une de mes lectrices les plus assidues, qui se reconnaîtra, me demandait (très gentiment, ne vous méprenez pas) avant-hier de cesser ma saga italienne et de revenir en France.

Je veux bien, mais, je ne suis pas sûre que ce soit avec cette recette que je la contente totalement.

C'est encore de la tomate, mais c'est un mélange de plein de cultures: la France c'est sûr avec le Picodon
de l'Ardèche et de la Drôme et  la Provence avec les olives et le basilic,  et puis le Maghreb avec les feuilles de brick et aussi l'Italie avec les tomates confites, car, même si je n'en suis pas certaine, il me semble bien que les premières tomates confites que j'ai mangées, venaient de là-bas.

Cette petite entrée, haute en goûts et en couleurs nous a bien plu: croustillant de la feuille de brick, moelleux du fromage à peine fondu parfumé au basilic, contraste de la tomate fraîche et de la tomate confite et enfin accent plus relevé des olives noires. Tous ces parfums se mêlent pour notre plus garnd plaisir et confirmer que j'avais raison hier avec ma panzanella… le soleil est enfin là!

COROLLE CROUSTILLANTE AUX DEUX TOMATES  PICODON ET OLIVES NOIRES

TULIPESAU_PICODON

Facile
Préparation: 20 mn
Cuisson: 10 mn

Pour 6 personnes:
2 Picodon à point
6 feuilles de brick
6 feuilles de basilic ciselées
30 olives noires dénoyautées
2 tomates
18 pétales de tomates confites
Sel et poivre du moulin
50 g de beurre fondu

Préchauffer le four à 210°.
Couper les feuilles de bricks de façon à ce que leur diamètre dépasse de 2 cm environ du moule utilisé. Les beurrer et les placer à l'intérieur de leur empreinte ( ramequin ou plaque en silicone).
Ecraser les 2 fromages à la fourchette avec le basilic. Poivrer. Réserver.
Garder 6 olives entières et tailler celles qui restent en petits éclats. Réserver aussi.
Peler et épépiner les tomates, couper 6 rondelles un peu épaisses.
Finition:
Mettre 2 càs de fromage écrasé dans le fond de la corolle. Déposer quelques éclats d'olives, une rondelle de tomate en la salant légèrement. Couvrir avec des tomates confites et ajouter 1 càc du Picodon restant.
Mettre à cuire pendant une dizaine de minutes en surveillant la couleur du croustillant.
Sortir du four, poser l'olive réservée sur le dessus et attendre un peu avant de poser sur l'assiette avec beaucoup de précaution car le fond est fragile.

Quelques feuilles de mesclun accompagnent très bien cette petite entrée.

Le Picodon est un fromage de chèvre de la Drôme et de l'Ardèche qui me change totalement des chèvres de ma région et qui convient très bien à cette recette aux accents du sud.

Utilisez les chutes de tomates pour les mettre dans une panzanella ou dans une sauce pour vos pâtes.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Des tomates, encore, ici et aussi.

technorati tags:

Entrée