Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Depuis quelques temps, on voit souvent des sablés bretons comme base de dessert.
Le sablé breton a pour lui une texture très particulière par rapport à un sablé normal. Il est plus sec, sa texture n'est pas trop fine et il est très friable en bouche et garde sa consistance jusqu'à la fin.
Ces sablés sucrés m'ont donné envie d'essayer d'obtenir quelque chose d'équivalent pour des sablés bretons salés et au fromage.
J'avais déjà fait des sablés au parmesan et aux olives noires qui ressemblaient à des sablés, mais pas à des sablés bretons.
Pour obtenir cette texture assez sèche et friable, j'ai tout suite pensé que si le fromage devait être râpé, il fallait évidemment qu'il soit très sec au départ.

Et voilà comment est né ce faux sablé breton que l'on va bien sûr pouvoir décliner avec toutes sortes de fromages très secs… vieux pecorino, scamorza, salers vieux (je ne reviens pas d'Aurillac pour rien!), gouda, tome, beaufort très affiné.

La cuisson dans des moules est indispensable si on ne veut pas les voir s'étaler sur la plaque.

Lorsque j'étais à Aurillac, mon "duelliste" m'a entendu dire que je mettais le vinaigre au feeling dans mon chutney de fraises. Il m'a donc dit que classiquement, le sucre et le vinaigre sont en quantité égale dans les chutneys… mais ce n'est pas ce que je fais.
Et, pour ce sablé breton qui n'en est pas un, j'ai donc, une fois de plus, transgressé les règles classiques, pour notre plus grand plaisir!

SABLE BRETON AU VIEUX PECORINO ET ROMARIN

Sables_bretons_sal_s2

Pour une vingtaine de sablés (taille Traou mad ou Roudor)

150 g de farine
150 g de fromage très sec
150 g de beurre mou mais pas fondu
Quelques feuilles de romarin coupées très fin aux ciseaux
Fleur de sel et un peu de poivre du moulin

Préchauffer le four à 200°.
Râper le fromage assez fin et le mélanger rapidement au robot ou à la main aux autres ingrédients. Ne pas oublier le romarin ni le poivre, mais ne pas mettre la fleur de sel.
Dans des moules en silicone de la taille de petites tartelettes, poser la valeur d'une grosse noix, aplatir et lisser le dessus avec le dos d'une cuillère à café, saupoudrer de quelques grains de fleur de sel et cuire pendant une vingtaine de minutes ou plus selon votre four.
Attendre un peu pour les démouler, les déguster tièdes, seuls ou avec quelques olives noires et vertes.

Sur la photo vous pouvez voir à quel point la texture obtrenue ressemble à celle des sablés bretons classiques. Essayez, vous ne serez pas déçus.

D'autres sablés salés:parmesan et olives noires, ou sucrés: sablés de la princesse.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

technorati tags:

Apéritif