Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand je vous ai dit que cette semaine qui est presque terminée allait être riche, je savais ce qui m'attendait et forcément, j'attendais avec impatience.

Jutse après vous avoir proposé de partager du Brie à la truffe,  une charmante personne m'a invitée à un "week-end truffe" dans le Périgord vert, eh bien, vous savez quoi? Je n'a pas refusé.

Pour ça, j'ai abandonné mon mari sans remords et je lui raconterai. Il en profitera, comme vous, par procuration... non, non, je vous assure, je ne suis pas sadique!

 

La truffe qui est un champignon un peu particulier... en réalité, il n'y a pas une mais plusieurs sortes de truffes.

Toutes ne se valent pas, loin de là!

 

 

imgres-copie-1

       

La truffe noire appelée aussi truffe du Périgord est celle que je vais aller rencontrer ce week-end à Sorges.

C'est la "tuber melanosporum" qui croit au pied des chênes truffiers mais aussi au pied de noisetiers, charmes ou tilleuls.

Elle ne pousse que dans des sols calcaires à une profondeur allant de 1 à 15 centimètres et met plusieurs mois à atteindre sa maturité.

Elle est alors "cavée" (terme exact du ramassage), le plus souvent avec l'aide d'un chien. 

La maturité qui dure plusieurs moi n'est pas la même pour toutes les truffes dans la même truffière. Caver (ou rabasser en Provence) est donc un travail de connaisseurs qui doivent extraire les truffes lorsqu'elles sont à leur meilleur.

 

 

Fichier-Truffe_noire_du_P-C3-A9rigord.jpeg

 

Si vous ne connaissez pas la truffe, ou si après avoir eu un petit morceau noir au milieu d'un foie gras vous avez pensé que vous n'aimez pas ça... réessayez, goûter de la truffe crue en lamelles très fines.

Sur un petit morceau de pain avec un coup de pinceau à l'huile d'olive et quelques grains de fleurs de sel, ou en alternance avec un carpaccio de Saint-Jacques... et vous m'en direz des nouvelles.

Nous avons déjà appris beaucoup de choses hier soir sur cette truffe (malheureusement la production est mauvaise cette année compte tenu de la météo), mais, je reviendrai rapidement vers vous pour vous dire comment, au Logis à Sorges (capitale mondiale de la truffe), on nous l'a fait découvrir et apprécier. 

Bavardages