Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après avoir décongelé un peu de pâte feuilletée pour réaliser une  entrée gourmande à base de coques, il m'en restait un peu.

Partagée entre l'envie de faire des petits croissants apéritifs ou des tartelettes pour un dîner rapide, j'ai opté pour la 2ème solution.

La préparation est des plus simple et le résultat ne fait pas un plus.

J'aime beaucoup les oignons doux des Cévennes qui confisent très bien mais si vous n'en trouvez pas, les oignons de Roscof ou les oignons nouveaux qui commencent à nous arriver d'Italie sont délicieux aussi.

 

Comme je vous l'ai expliqué après mon séjour en Franche-Comté et mon petit passage chez Marc Faivre, le Mont d'Or est un fromage saisonnier et comme c'est encore la saison, ne vous en privez pas !

 

TARTELETTE AU MONT D'OR ET AUX OIGNONS

 

TARTE-FEUILLE-200.jpg

 

 

Facile

Préparation: 10 mn

Cuisson: 30 mn

 

Pour 2 personnes:

2 rectangles de pâte feuilletée d'enviro 7 x 14 cm

1 gros oignon doux des Cévennes

4 c.à soupe bien pleine de Mont d'Or

1 c.à soupe d'huile d'olive

 

sel et poivre

 

  • Préchauffer le four à 220°. PISSALADIERE-MONT-D-OR-GP.jpg
  • Peler l'oignon et l'émincer finement.
  • À feu moyen doux, chauffer l'huile et faire revenir l'émincé d'oignon jusqu'à ce qu'ils soient transparents et prennent une couleur blond-doré. Saler et poivrer.
  • À l'aide d'une lame de couteau assez fine,  sans aller jusqu'au fond (la pâte étant posée sur une plaque allant au four), tracer un rectangle d'environ 1/2 centimètre de large tout le long  des bords de la pâte à tarte.
  • Étaler le fromage sur le rectangle intérieur avec le dos d'une cuillère.
  • Recouvrir avec la fondue d'oignons et enfourner pour une quinzaine de minutes.
  • Servir bien chaud avec une salade à l'assaisonnement bien relevé et éventuellement quelques noix concassées.

Cette tartelette avait tout pour plaire.

 

La pâte feuilletée croustillait, le Mont d'Or apportait ses saveurs à la fois rustiques et complexes et les oignons, ajoutait leur douceur et leur côté un peu caramélisé.

 

J'ai bien aimé aussi le fromage qui a un peu coulé en dehors de la pâte pendant la cuisson... c'était trèèèès gourmand.

Plat