Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hier, je vous ai juste montré la boule de pâte sucrée réalisée avec mes puces... elles ont tout pesé, y compris le grué de cacao et le pralin qui étaient les ingrédients mystères.

Ces deux-là ont rendu la pâte sucrée délicieuse, parfumée et croustillante à la fois qui a fait une base parfaite pour des tartelettes abricots-praliné.

Le praliné apporte sa douceur à l"abricot dont l'acidité ressort toujours à la cuisson.

Vous aussi, vous pouvez imaginer VOTRE pâre sucrée pour joier avec  Damien.

 

les_defis_de_chef_damien_la_pate_sucree.gif

 

Je ne vais pas me perdre en bavardages inutiles aujourd'hui, car même taper sur l'ordinateur me fatigue, je suis obligée de corriger un nombre de fautes impressionnant, alors, je préfère encore passer à la recette.

 

TARTELETTES PRALINÉ-ABRICOTS, PÂTE SUCRÉE SPÉCIALE

 

 

PATE-SUCREE-OB.jpg

Facile

Préparation: 20 mn

Cuisson: 20 mn

 

Pour 4 tartelettes:

Pour la pâte:

250g de farine

130 g de beurre mou

60 g de sucre glace

20 g de grué de cacao

60 g de pralin bio

2 jaunes d'oeufs

une pincée de sel

un peu d'eau si nécessaire

Pour la crème:

15 cl de crème fraîche liquide entière

70g de pâte pralinée

Pour les abricots:

6 abricots

1 noisette de beurre

2 c.à soupe de pralin bio

 

La pâte:

Au robot si possible, pétrir rapidement tous les ingrédients, former une boule, la filmer et réserver au frais au moins une heure.

Au bout d'une heure, préchauffer le four à 220°.

Abaisser la pâte à 5-6 mm. Tailler des rectangles de 13 x 7 et les piquer à la fourchette.

Cuire 4-5 minutes à 220°, puis baisser le four à 180° et poursuivre la cuisson pendant 6 minutes environ. Laisser refroidir.

La crème:

A batteur monter la crème bien froide en chantilly, en commençant par battre doucement puis en augmentant la vitesse.

Lorsque la crème commence à épaissir, incorporer la pâte pralinée en 3 fois en continuant à battre 1 minute supplémentaire.

Mettre dans une poche à douille munie de la douille désirée et réserver au froid.

Les abricots:

Laver et sécher les abricots soigneusement, les dénoyauter.

Faire fondre la noisettes de beurre à feu moyen et poser les oreillons d'abricots dans la poêle côté peau pendant une minute environ. Retourner les oreillons et les saupoudrer avec le pralin.

Poursuivre la cuisson pendant quelques minutes de façon à ce que les abricots rendent du jus qui va se mélanger au pralin. Arroser de temps en temps.

Couper le feu, débarrasser les oreillons sur une assiette en gardant le jus dans la poêle.

 

Dressage:

À l'aide de la poche à douille, déposer un peu de chantilly pralinée sur les fonds de tarte. Dresser délicatement 3 oreillons rôtis et un peu du jus de cuisson tiédi si nécessaire.

Parsemer de pralin en poudre et décorer avec des fleurs comestibles, pour moi, des fleurs  de  tagète (le plant est venu de Bruxelles après  le salon du blog).

 

Vous savez à quel point j"aime le mariage citron-praliné, eh bien, j'ai trouvé autant de plaisir avec le mariage d'aujourd'hui.

 

S'il vous reste de la pâte, congelez la pour une utilisation ultérieure.

Je profite aussi de ce billet pour dire à  Marc, mon super jardinier de Bruxelles, que la tagette se porte bien mais que la moutarde a disparu... dévorée par quelques prédateurs!