Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quel titre choisir pour ce billet, ce n'est pas ce qui manque..

Merci est le premier qui me vient à l'esprit, mais, il n'est pas suffisant. Le mot me semble presque plat au regard de cette belle journée de vendredi.

Merci bien sûr à Alain Passard pour sa disponibilité, merci à toutes celles qui m'ont invitée et qui ont fait de ce jour une journée exceptionnelle.

 

C'était une belle journée  ensoleillée comme on en a beaucoup connu  ces deux ou trois dernières semaines., une journée dans les jardins d'une magnifique propriété construite entre les 17 et 18 ème siècles.

 

Pour vous prouver que j'étais bien chez Monsieur Passard l'autre jour, je vous propose ce portrait souvenir...

 

ALAIN-ET-MOI.JPG

 

Les herbes folles derrière nous sont à l'image du potager: un potager un peu fou dirigé de main de maître par Sylvain le jardinier.

Même si je ne m'attendais pas à des rangées de tout, j'ai découvert un espace fouillis, mais réfléchi.

Tout est fait pour protéger la bio diversité et l'éco-système est respecté.

je connaissais cette façon de travailler chez les vignerons, je la découvre pour une autre catégorie de culture.

Chaque plante a son rôle, chaque insecte ou chaque rongeur aussi. Seuls les ragondins posent problème.

J'en ai appris des choses ce jour-là, et quand on écartant des herbes, je découvre de magnifiques courges du Siam.

On se demande pourquoi tous les potagers ne sont pas comme ça.

 

Pas de désherbant, pas de machine, on travaille à la main, le labour se fait à cheval dans le respect du sol. Quelle belle leçon d'écologie non sectaire. Tout ce que j'aime.

 

PASSARD VERVEINE

Après la visite du potager, nous sommes revenus vers la demeure pour passer à table sous un  magnolia séculaire dont l'ombre nous a accompagnés pendant tout le repas.

 

Avant ce pique-nique chic, nous avons fait un passage rapide dans la maison... encore dans son jus depuis qu'elle est devenue la propriété du chef et la petite cuisine trèèèèès vieillotte ne l'a pas empêché de nous faire des merveilles.

 

CUISINE-2.jpg

 

Je suis certaine que votre cuisine (la pièce) est plus belle, mais je pense aussi que votre cuisine (les assiettes) est moins éblouissante.

Après un mise en bouche tomate et caviar d'aubergine assez liquide, puis un mesclun fraîchement cueilli, un défilé de légumes de fin de saison et de début d'automne, de toutes sortes (tous meilleurs les uns que les autres) cuits  tout en douceur.

Il y a eu aussi de la viande dont un agneau de pré-salé à l'angélique et à la lavande absolument éblouissant.

 

L'apothéose a été une tarte inouïe.

Des pommes Calville juste posée sur une pâte, à peine sucrées et cuites 3 heures à 300°, four ouvert.

Voilà une recette infaisable chez moi car dès que j'ouvre la porte de mon four, il s'arrête.

 

TARTE-2.jpg

 

Une tarte rustique à souhait, des pommes croustillantes à l'extérieur (comme enrobées d'une pellicule) et fondantes à l'intérieur. Le tout parsemé de dragées à l'ancienne...

Le plaisir procuré par cette tarte est inracontable, je fais partie des chanceuses qui l'ont goûtée, je ne suis pas prête de l'oublier.

Pour retrouver la philosophie et l'approche de la terre et de la cuisine d'Aalin Passard, achetez son livre bande dessinée. Moi qui n'ai jamais pu en lire une, j'ai dévoré ce livre (normal puisque c'est aussi un livre de cuisine)...

 

En cuisine avec Alain Passard chez Gallimard

 

LIVRE.gif

 

Le chef et son illustrateur y sont croqués sous un monde humoristique et réaliste à la fois, c'est un vrai régal.

 

J'ai quitté la belle propriété en laissant derrière moi quelques regrets et ce beau fronton qui m'avait accueillie en fin de matinée.

 

FRONTON.JPG

 

Je remercie encore Alain Passard et Heinz sans qui cette journée n'aurait pas été possible. Je remercie aussi Estelle et toutes celles dont j'ai oublié le nom.

Bavardages