Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'alterne les bouillons et les soupes ces derniers jours.

Au milieu, je glisse quelques douceurs (enfin, les douceurs, je les mange plutôt après vous vous en doutez), mais si on mange donc globalement plus léger, on se réchauffe le coeur et le corps.

Si l'autre jour une certaine Grelinette, alias Isa-Marie, nous disait que les épinards sont le légume le moins aimé des enfants, je ne sais pas ce qu'il en est excatement du céleri.

Pour ma part, je ne sais même pas si j'en ai mangé dans mon enfance. je n'en suis pas certaine car il n'y avait jamais de céleri rémoulade et quand plus grande (enfin plus vieille, à l'adolescence), j'ai goûté du céleri branche pour la première fois, je n'ai pas du tout aimé.

Toujours est-il que maintenant, il n'y a plus de potage chez moi, sans un morceau de céleri (rave ou branche).

Même et surtout, il y a des soupes, potages ou veloutés où le céleri est la vedette à part entiere.

C'est d'ailleurs le cas aujourd'hui.

Cette soupe est  un peu rustique car servie en cocotte de fonte.

Elle a un vrai goût de céleri et les graines germées lui apporte un peu de croquant et de fraîcheur en faisant écho aux ravioles de Romans que j'aime beaucoup (je l'ai déjà fait ici) faire griller avant de les manger.

 

SOUPE AU CELERI RAVE, GRAINES GERMÉES ET RAVIOLES DE ROMANS GRILLEES

 

SOUPE-CELERI-REC.jpg

 

 

Facile

Préparation: 15 mn

Cuisson: 25 mn

 

Pour 4 personnes:

3/4 de bouillon de légumes (maison ou cube, ou mieux Ariaké)

la moitié d'une boule de céleri

2 ou 3 courgettes moyennes non épluchées

1 gros oignon

le blanc et un peu de vert d'un poireau

3 plaques de ravioles congelées pendant 15 minutes

quelques graines germées mélangées

 

sel et poivre blanc du moulin

2-3 c.à soupe d'huile de tournesol


Laver, parer, éplucher les légumes si nécessaire. Les couper en morceaux.

Dans une casserole, mettre tous les légumes et couvrir avec le bouillon. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser bouillonner une vingtaine de minutes.

Mixer plus ou moins selon la consistance (plus ou moins lisse) recherchée.

Assaisonner de sel et de poivre.garder au chaud.

Dans une petite poêle chauffer doucement l'huile. pendant ce temps séparer les ravioles et les cuire doucement pour qu'elles dorent un peu sur les 2 faces.

 

Dressage:

Dans des assiettes ou des cocottes individuelles, verser le potage, ajouter  des ravioles croustillantes et surmonter le tout de graines germées.

Servir  très chaud.

 

Comme vous pouvez le voir, ce potage est on ne peu plus léger. pas un iota de crème et juste l'huile pour cuire les ravioles, et vraiment il y en a si peu que ça ne compte pas.

 

Je vous rappelle que congeler les ravioles permet de les séparer beaucoup plus facilement que lorsqu'elles sont fraîches. leur temps de cuisson n'en est que très peu augmenté car c'est un produit très fin qui cuit rapidement.

Soupe