Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Après la  Bourgogne hier, je me tourne vers la Franche-Comté.

 

Je vous ai déjà souvent dit qu'alors que je ne suis pas vraiment amateur de saveurs fumées, j'adore le saucisson de Morteau et, du coup, il s'invite régulièrement à ma table en hiver.

En souvenir des saucissons de Lyon (difficiles à trouver dans le Berry) que ma grand-mère et ma mère faisaient en brioche, je me suis dit que la moitié d'une saucisse de Morteau cuite, rescapée d'un autre repas, et aussi un petit reste  de pâte feuilletée allaient faire notre bonheur.

Les poireaux, eux,  n'étaient ni rescapés ni rien, je les ai achetés pour nous apporter un peu de légumes verts et je les ai cuits doucement pour avoir beaucoup de moelleux.

 

SAUCISSON DE MORTEAU EN CROÛTE, ÉTUVÉE DE POIREAUX

 

MORTEAU-FEUILLETE-OB.jpg

 

Facile

Prépartion: 15 mn

Cuisson: 30 mn

 

Pour 2 personnes:

1/2 saucisson de Morteau

1 rectangle de pâte feuilletée d'environ 15 x 20 cm

2 beaux blancs de poireaux

1 jaune d'oeuf

1 noix de beurre

 

sel et poivre


Le saucisson:

Préchauffer le four à 200°.

Ôter la peau du saucisson, l'envelopper dans la pâte en faisant la soudure sur la partie qui sera sur la plaque de cuisson.

Badigeonner avec le jaune d'oeuf et mettre à cuire jusqu'à ce que la pâte soit gonflée et dorée.

 

Les poireaux:

Laver et couper les poireaux dans le sens de la longueur puis en morceaux assez fins.

Faire revenir dans le  beurre chauffé doucement en remuant, couvrir d'eau à hauteur, saler un peu et déposer un papier cuisson sur les légumes (comme un couvercle).

Poursuivre la cuisson à feu assez doux jusqu'à ce qu'il ne reste plus de liquide et que les poireaux soient très tendres.

 

Servir bien chaud.

 

J'aime beaucoup cette façon de cuire les légumes, en les beurrant légèrement au départ puis en les laissant compoter tranquillement.

Pas d'épices, pas de saveurs étranges, juste de bons produits, des saveurs et des textures qui se complètent bien!