Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y avait longtemps... oui, longtemps que je ne vous avais pas servi un risotto! N'est-ce pas?

Mais vous n'oserez pas dire que je suis  monomaniaque!

Pour tout vous dire, celui-là en fait  attendait depuis l'année dernière lorsque j'avais acheté mes premières fleurs de courgettes.

Malgré le ciel gris aujourd'hui, vous allez bientôt en trouver à profusion,  sur les marchés du sud. mais aussi  dans les jardins pour ceux qui font pousser  leurs légumes.

Ou bien, vous ferez les yeux doux à votre maraîcher et moi  à ma petite   marchande laotienne. 

 

RISOTTO AUX FLEURS DE COURGETTES

 

FLEURS-DE-COURGETTES-OB.jpg

 

Facile

Prépararation: 10 mn

Cuisson: 20 mn

 

Pour 6 personnes:

300 g de riz carnaroli

1 l de bouillon de volaille gardé chaud

1 échalote ciselée finement

1 verre de vin blanc

2 c.à soupe d'huile d'olive

une douzaine de fleurs de courgettes

3 petites courgettes

50 g de pamesan râpé

1 petite boule de mozzarella de bufflonne

50 g de beurre bien froid

 

sel et poivre


Couper la mozzarella en petits dés, la laisser égoutter soigneusement et réserver.
Enlever le pistil des fleurs de courgettes et en détailler la moitié en petits morceaux.
Laver et parer les courgettes, les détailler finement.

Faire fondre l’échalote dans l’huile d’olive et commencer la cuisson du riz.
Le nacrer dans l’huile pendant une minute ou deux, puis verser le vin blanc et le faire évaporer.
Ajouter le bouillon (gardé chaud) louche  après louche et poursuivre la cuisson pendant 18 minutes en remuant régulièrement.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajouter   les fleurs de courgettes, les courgettes et les dés de mozzarella en les mélangeant délicatement pour qu'ils soient bien répartis et se fondent dans le riz.

Procéder à la liaison finale (mantecare) avec le beurre et le parmesan en remuant vivement.`

Ajuster l'assaisonnement en sel et poivre.


Finition:
Pendant la cuisson du riz, passer quelques secondes les fleurs de courgettes restantes à la poêle en les disposant à plat. Les réserver sur un papier absorbant et les saler légèrement.

Dressage:
Mouler le risotto à l’aide d’un emporte-pièce et déposer une fleur à la surface.
Arroser éventuellement d’un goutte d’huile d’olive.
 
La mozarella faisant des fils en fondant, vous pouvez la remplacer par 100 g de fromage frais très fondant  comme le  Philadelphia ou le Saint-Morêt ou équivalent. Dans le cas du Saint-Morêt, saler modérément car il est déjà très salé.

Pour ma part, je n'utilise pratiquement jamais cet ajout car la cuisson bien menée du risotto ne demande pas d'être "crémée" et je préfère dans cette version, les fils et le goût de la mozarella, de bufflonne bien sûr.

Entrée