Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, nous sommes rentrés trop tard de notre atelier de cuisine libanaise, orchestré de main de maître par Monique, nos yeux sont tellement plein d'étoiles et la carte de l'appareil déborde de souvenirs.

 

Ma tête et mes yeux brillent encore.

 

Si on peut employer un mot, un seul pour parler d'hospitalité, on devrait dire MONIQUE maintenant.

Pas de bla-bla, pas de glou-glou (enfin si car in a bu un peu quand même) mais juste à la face de tous mes lecteurs avant que vous en sachiez un peu plus... merci à Monique et à Michel.

Vous avez eu tort de nous inviter avec monsieur Mamina, car, vous savez, on va revenir et on riseque même de s'incruster... Vous l'aurez bien cherché!

 

On a goûté à mille et mille choses sur les quelles je reviendrai plus tard quand Apolina et Philou qui dorment en haut chacun dans une chambre seront descendus prendre leur petit déjeuner, en attendant je peux rêver que je suis encore là-bas et sincèrement, il y a des rêves plus désagréables.

 

En un mot comme en cent, Monique merci. A très vite.

 

Je me répète, mais qui a dit qu'Internet était la fin de la vraie vie?

Un imbécile ou des imbéciles plutôt, Internet c'est autre chose mais, en tout cas, c'est l'ouverture à des rencontres plus qu'improbables mais formidables.

Il y a des échanges d'une richesse inouïe parque nous le voulons bien et surtout parce que nous le valons bien.

 

A tout à l'heure avec des photos.

Mais avant ça, il y aura un solide petit déjeuner.

 

Je choisis "Les passionnés de cuisine" pour la catégorie de ce billet car compte tenu de ce que nous avons fait ce week-end, je ne vois pas ce que je pourrais choisir d'autre.

 

 

 

 

 

Bavardages