Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après des jours et des jours de mauvais temps hier nous avons eu une journée printanière comme j'aime. 

Une chaleur pas trop intense, une jolie lumière et comme une envie de plats légers.

Ce temps, nous l'attendons depuis au moins un mois et alors que nous avons passés quelques jours à Toulouse, nous n'avons jamais pu déjeuner dehors, même pas sur la terrasse couverte!

Habituellement, je sais que le mari de ma fille qui a longtemps habité à Rouen aime beaucoup narguer ses amis restés là-bas. Lorsque ces derniers se plaignent de la pluie, il aime leur répondre, mine de rien : "Ah bon, nous hier on a déjeuné et dîné dehors". 

Alors, comme Bourges  est entre Toulouse et Rouen et sans vouloir être désagréable pour ceux qui ont encore connu les intempéries de ces derniers jours dans l'Yonne ou la Côte d'or, si nous n'avons pas mangé dehors, nous y avons au moins pris l'apéritif.

Un apéritif dehors, le premier de l'année, ça se fête, alors, avec des petits radis tout frais à la croque au sel, des olives du marché et des bouchées roulées à la Fourme d'Ambert et aux pruneaux, nous nous sommes régalés.

La  Fourme d'Ambert qui est le plus doux des fromages à pâte persillée n'en est pas moins un fromage de caractère qui se prête à toutes les fantaisies, comme ici avec des oeufs ou en cheesecake. Je l'aime aussi beaucoup en émulsion à la place d'une sauce avec une viande ou dans des croques aux champignons.

Cette fois-ci, mes bouchées sont froides, elles sont sucrées-salées et se dégustent sans se poser de question! La seule condition est de choisir une Fourme d'Ambert bien parfumée et un peu affinée.

L'avantage des petits roulés est qu'ils se préparent la veille ou tout au moins le matin pour le soir. Après un petit séjour au froid bien serrés dans du papier-film,  au moment de l'apéritif, il ne vous  reste plus qu'à les couper en rondelles pas trop épaisses.

 

PETITS ROULÉS À LA FOURME D'AMBERT ET AUX PRUNEAUX

 

ROULE-S-A--LA-FOURME-D-AMBERT-ET-AUX-PRUNEAUX.jpg

 

 

Facile

Préparation : 15 mn

Sans cuisson

 

Pour une trentaine de roulés :

5 tranches de pain de mie aux graines (écroûté)

200 g de Fourme d'Ambert

50 g de ricotta

Une trentaine de pruneaux moelleux

 

Sel (facultatif) et éventuellement piment d'Espelette

 

  • Dénoyauter les pruneaux et les ouvrir en deux. Réserver.
  • À la fourchette, écraser la ricotta et la Fourme d'Ambert jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Assaisonner de sel si nécessaire. Réserver.
  • Au rouleau à pâtisserie, aplatir chaque tranche de pain de mie aussi finement que possible. 
  • Poser chaque tranche sur un rectangle de papier film largement plus grand, tartiner généreusement le mélange Fourme d'Ambert-ricotta sur  la face supérieure du pain et disposer les pruneaux à plat les uns à côté des autres en laissant deux centimètres non recouverts au bout de la tranche.
  • À l'aide du papier film, rouler le pain sur lui-même, bien serrer et fermer les extrémités comme si c'était un bonbon.
  • Réserver au froid quelques heures (idéalement, la veille pour le lendemain).
  • Couper en tranches pas trop épaisses.

Je vous conseille vivement de sortir les roulés une demi-heure avant de les déguster pour que le fromage et le pain ne soient pas trop froids et que la Fourme retrouve tout son moelleux.    

Selon vos goûts et vos envies, vous pouvez diminuer la quantité de pruneaux et augmenter celle du fromage, vous pouvez même aussi ajouter une pincée de piment d'Espelette au moment de servir.       

Apéritif Salé Fourme d'Ambert Pruneaux